Les Lufteaux
Bienvenue sur le forum de l'association "Les Lufteaux" !
Nous avertissons nos lecteurs que les échanges entre passionnés d'histoire militaire peuvent contenir des photographies historiques ou de reconstitution représentant des soldats allemands de la seconde guerre mondiale.

Bonne lecture !


Reconstitution historique allemande Luftwaffe WW2
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexionAccès direct au site
Derniers sujets
» Musée privé
Hier à 22:53 par jossaic

» Petit documentaire
Hier à 18:34 par Feles

» flak 38
Dim 10 Déc 2017, 11:43 par jossaic

» Schwerpunkt novembre 2017
Mar 21 Nov 2017, 09:19 par david@leslufteaux.com

» harald n
Lun 20 Nov 2017, 21:45 par harald n

» Présentation Amandine
Dim 19 Nov 2017, 01:25 par Chrüterchraft

» Membres 2017
Sam 18 Nov 2017, 22:10 par WW1/WW2

» jerrycan pour l'assos
Sam 18 Nov 2017, 20:00 par Feles

» laver l'uniforme
Sam 18 Nov 2017, 20:00 par Feles

» ANNIV.
Ven 17 Nov 2017, 22:53 par Generalgui

» Une série" Das Boot" en tournage...
Mar 14 Nov 2017, 17:02 par david@leslufteaux.com

» Presentation
Lun 13 Nov 2017, 23:28 par Feles

» Cout d'une sortie/ finances associative
Lun 13 Nov 2017, 20:09 par david@leslufteaux.com

» Projet radios/ par Jean yves et Valentin
Ven 10 Nov 2017, 00:17 par david@leslufteaux.com

» Marquages casque
Jeu 09 Nov 2017, 14:54 par Julien


Partagez | 
 

 Célébrations et traditions religieuses dans la Wehrmacht

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Célébrations et traditions religieuses dans la Wehrmacht   Lun 25 Mar 2013, 02:09

Noël n'est jamais une fête très joyeuse pour les soldats sur le front. Tous pensent à leurs femmes, à leurs enfants restés au pays. L'alcool servira d'exutoire à la mélancolie.

Noter la bouteille d'Aquavit. Photo prise en Norvège ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Célébrations et traditions religieuses dans la Wehrmacht   Lun 25 Mar 2013, 02:14




Nuit de Noël…..Comment, dans ces conditions, approfondir le mystère de cette nuit, pendant laquelle notre pays bien-aimé célèbre la plus allemande des fêtes ? Mais peut-être sommes-nous particulièrement sensibles à ce 24 décembre, placés comme nous le sommes entre la mort et la destruction, la nuit et les ténèbres ici, et la vie et le bonheur, la lumière et la joie là-bas, chez vous. Peut-être est-ce précisément pour cela que nous comprenons mieux que d’autres le sens de la réincarnation divine.
Les heures s’égrènent lentement….enfin, le soir tombe…Le fourrier a apporté du courrier, du cognac, des pâtisseries et des cigarettes. Un de mes hommes a arrangé une branche de saule….deux bougies, deux pommes…deux étoiles…quatre champignons…une clochette et un peu de « cheveux d’ange » provenant de colis de Noël déjà arrivés….et voilà notre arbre de Noël. Nous sommes près de trente debout dans ce petit taudis froid et traversé de courants d’air, debout parce que pour s’asseoir il faudrait de la place et c’est précisément ce qui manque le plus…Et puis, c’est l’obscurité….et nous allumons les bougies….et l’un de nous entonne…et tous reprennent…et…chantent…des chants de Noël.
Peut être toi aussi, ma chère Henny, es-tu sur le point d’allumer un bel arbre, d’un vert fourni, ajouré par l’éclat et le scintillement des boules, et peut-être, dans cet instant même, appelles-tu les enfants pour leur faire voir que le petit Noël est venu…Et Hannelore se tiendra devant l’arbre, bouche bée, les yeux brillants, comme l’année dernière, ne sachant plus quoi dire au premier moment, et Henry sera fasciné par tant de lumière sans savoir ce qui lui arrive, parce qu’il est encore trop petit. Et alors Hannelore viendra avec ses cadeaux vers toi, vers ma mère, et de là chez mon père et puis tes parents, et vous allez vous réjouir du bonheur des petits…..

Journal d’un soldat allemand
Wilhelm Prüller
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Célébrations et traditions religieuses dans la Wehrmacht   Lun 25 Mar 2013, 02:17

Pendant que son papa est quelque part sur le front, cet enfant vient de recevoir un cadeau de Saint Nicolas !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Célébrations et traditions religieuses dans la Wehrmacht   Lun 25 Mar 2013, 02:26

Noter la mascotte au milieu de ces soldats de la Luftwaffe fêtant Noël.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Célébrations et traditions religieuses dans la Wehrmacht   Lun 25 Mar 2013, 02:27

Noter le brassard de l'aumônier de l'armée allemande.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Célébrations et traditions religieuses dans la Wehrmacht   Lun 25 Mar 2013, 02:28

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Célébrations et traditions religieuses dans la Wehrmacht   Lun 25 Mar 2013, 21:03

Ca fait bizarre la grosse croix gammé en fond de l'autel... Pas très compatible...
Revenir en haut Aller en bas
hick
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 3423
Age : 33
Localisation : Montville

MessageSujet: Re: Célébrations et traditions religieuses dans la Wehrmacht   Lun 25 Mar 2013, 21:51

" Gott mit Uns!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Célébrations et traditions religieuses dans la Wehrmacht   Mer 27 Mar 2013, 01:36

En fait, pour répondre à David, suite au concordat du 20juillet 1933 entre le Saint Siège et le régime est censé déboucher sur une neutralité réciproque. Le concordat suit une période conflictuelle où de nombreux prêtres appelaient à ne pas adhérer au NSDAP. L’église catholique allemande dû faire le sacrifice de saborder son propre parti politique et dissoudre ces associations de jeunesses. Le parti s’engageant à ne pas faire obstacle à la religion catholique à partir du moment où celle-ci n’intervient pas sur la place publique en contradiction avec l’état. En résumé, les instances dirigeantes du clergé et le peuple catholique se sont accommodés de cette neutralité. Par contre, le corps intermédiaire sera plus récalcitrant. De nombreux curés ou prêtres voire certains évêques subiront les arrestations et la déportation pour avoir harangué les fidèles ou fait des prêches à l’encontre du parti. Les catholiques s’intégrèrent dans la Volksgemeinschaft et furent de bons patriotes faisant leur devoir envers la nation.

Pour les protestants, majoritaires en Allemagne

« Ce fut alors que la politique ecclésiastique nazie entama son premier virage à l’égard du protestantisme. Du fait de l’indépendance des églises protestantes d’un Land à l’autre, la situation de départ était bien plus compliquée ; mais elle était aussi plus simple sur un point : l’Eglise protestante n’avait guère émis de réserves de principe sur le national-socialisme, elle avait montré au contraire des signes d’affinité assez forts. Depuis des années déjà, les citadelles du protestantisme étaient celles du NSDAP. L’esprit antirépublicain et nationaliste allemand qui régnait au sein des églises protestantes des Länder se traduisit par la volonté d’instaurer au niveau du Reich une église protestante unifiée, avec à sa tête un « évêque du Reich »…….
En dépit de nombreux points communs en matière de politique intérieure, la tentative de mise au pas complète, englobant à la fois les structures de l’Eglise et sa théologie avait échoué, et elle avait suscité en outre une fraction oppositionnelle durable. …
L’église catholique, avec laquelle un tel affrontement avait toujours été évité, le régime s’en tint à des mesures de neutralisation politique et sociale. Cette aptitude du régime à renoncer à la maîtrise complète dans certains domaines et à freiner les aspirations totalitaires fut l’une des conditions du succès électoral de 1933…..

L’état Hitlérien et la société allemande 1933-1945
Norbert Frei

Signature du concordat à Rome.




Revenir en haut Aller en bas
Re piat
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Célébrations et traditions religieuses dans la Wehrmacht   Mer 27 Mar 2013, 23:03

Bonsoir , c'est Piat , ( code perdu et changer d'adresse ) .
Pour les Aumoniers , vous avez un article dans militaria magazine N°328 , il confirme que ni dans la ss , ni dans la Lutwaffe pas d'aumoniers ( normal Goering est l'ancien patron des ss ) .
Sinon excellent article , en reconst , c'est un beau "role" pour les anciens car on y trouvait parmis eux des vétérans de 14-18 .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Célébrations et traditions religieuses dans la Wehrmacht   Mer 08 Mai 2013, 01:34

Rencontre entre un blessé français et un aumônier de l’armée allemande.

21 Juin 1940, le capitaine Jean Broyelle du 21è RIC, blessé est laissé sur place par ses hommes qui sont emmenés prisonniers par les Allemands. Ses camarades ont reçu l’assurance de ces derniers que leurs infirmiers s’en occuperaient.

« ……De son côté, le capitaine Broyelle est toujours dans l’attente des brancardiers allemands. Sur la route proche, l’animation est grande et motocyclistes et voitures de liaison se succèdent et se croisent dans un nuage de poussière qui semble flotter en permanence sur l’horizon du blessé. Deux infirmiers finissent par s’approcher, enlèvent le pansement de fortune posé par les coloniaux et masquent les plaies avec de grosses compresses afin d’arrêter le sang. Puis ils traînent Broyelle jusqu’au bord de la route et lui conseillent d’attendre encore.
Tirée par des chevaux blancs d’écume, une batterie d’artillerie s’arrête à la hauteur du blessé et l’officier qui la commande engage la conversation : « Voyez ce qu’il en coûte de nous déclarer la guerre. » dit-il en entrée en matière avant d’ajouter : « Pendant que vous vous amusiez, vous, les Français, nous, nous travaillions. »
Montrant ses pansements, le capitaine lui demande « de le laisser tranquille ». L’ Allemand hoche la tête et s’éloigne sans insister. Il reviendra cinq minutes plus tard, apportant à son adversaire malheureux une pomme et un quart de café. Arrive ensuite une sanitaire et deux solides brancardiers qui installent Broyelle sur une civière et enfournent le tout dans la voiture. Tenant le quart vide à la main, l’officier allemand salue….
Un heure plus tard, sans doute après le départ de Baschet pour Nancy, le véhicule s’arrête dans la cour du poste de secours de la 212è ID, à Ceintrey. Broyelle se souvient vaguement d’un grand salon où gisaient de nombreux blessés des deux camps et de trois médecins en blouse blanche qui l’examinèrent avec attention. Un aumônier allemand succèdera aux chirurgiens et exacerbera son imagination.
Broyelle : « Il me demanda si j’étais catholique et si je désirais recevoir les derniers sacrements. Je fus, je l’avoue, un peu surpris. Mon état était-il si grave ? Certes, j’avais perdu pas mal de sang, j’avais des vertiges ; je respirais mal, mais enfin…L’interrogeant sur mon état, il me répondit qu’il était plus prudent d’être en règle avec Dieu. Je m’inclinai et il me donna les derniers sacrements. Je n’oublierai de longtemps ce moment et, dans le grand abandon où j’étais alors, ce fut un grand réconfort pour moi que la présence de ce prêtre qui, bien qu’ennemi, sut m’entourer, me donner la confiance et l’espérance en une vie meilleure. »
Portant autour du cou sa fiche d’évacuation établie par les médecins de la division Endres (212è Infanterie Division), le capitaine Broyelle quittera Ceintrey à bord d’une autre sanitaire, cette fois en compagnie d’un blessé allemand et, sous l’effet des piqûres qui lui avaient été faites, et aussi de la fatigue, il s’endormira sur la route de Nancy et sera opéré à l’hôpital Sédillot…….

Les combattants du 18 Juin
Tome 4, Le cessez-le-feu
Roger Bruge

Revenir en haut Aller en bas
repiat
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Célébrations et traditions religieuses dans la Wehrmacht   Lun 13 Mai 2013, 21:40

L'enterrement se passe à Sedan et le monument derrière est toujours place ( le sol semble être descendu de 20 cm ).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Célébrations et traditions religieuses dans la Wehrmacht   Mar 14 Mai 2013, 00:24

Merci Piat, pour les précisions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Célébrations et traditions religieuses dans la Wehrmacht   Dim 16 Juin 2013, 15:46

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Célébrations et traditions religieuses dans la Wehrmacht   Dim 30 Juin 2013, 23:00

Noter le salut militaire de l'aumônier lors de la mise en terre du cercueil.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Célébrations et traditions religieuses dans la Wehrmacht   

Revenir en haut Aller en bas
 
Célébrations et traditions religieuses dans la Wehrmacht
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Lufteaux :: Le campement des Lufteaux :: Photos d'époque & de reconstitution WW2-
Sauter vers: