Les Lufteaux
Bienvenue sur le forum de l'association "Les Lufteaux" !
Nous avertissons nos lecteurs que les échanges entre passionnés d'histoire militaire peuvent contenir des photographies historiques ou de reconstitution représentant des soldats allemands de la seconde guerre mondiale.

Bonne lecture !


Reconstitution historique allemande Luftwaffe WW2
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexionAccès direct au site
Derniers sujets
» laver l'uniforme
Aujourd'hui à 15:28 par Feles

» jerrycan pour l'assos
Aujourd'hui à 15:22 par Feles

» Schwerpunkt novembre 2017
Hier à 21:12 par david@leslufteaux.com

» ANNIV.
Hier à 19:53 par Generalgui

» Une série" Das Boot" en tournage...
Mar 14 Nov 2017, 14:02 par david@leslufteaux.com

» Presentation
Lun 13 Nov 2017, 20:28 par Feles

» Cout d'une sortie/ finances associative
Lun 13 Nov 2017, 17:09 par david@leslufteaux.com

» Membres 2017
Ven 10 Nov 2017, 18:08 par Julien

» Projet radios/ par Jean yves et Valentin
Jeu 09 Nov 2017, 21:17 par david@leslufteaux.com

» Marquages casque
Jeu 09 Nov 2017, 11:54 par Julien

» Schwerpunkt 2017/ We cohésion/formation/intégration le 11 et 12/11/17
Jeu 09 Nov 2017, 11:07 par Bentos

» Renaud/ Eren.
Mer 08 Nov 2017, 22:55 par Eren Jaeger

» Et si on parlait sous vétements?
Lun 06 Nov 2017, 05:52 par Shéra

» flak 38
Dim 05 Nov 2017, 18:01 par XAK

» Travail associatif en cours...
Jeu 02 Nov 2017, 08:38 par Briceño


Partagez | 
 

 STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Stéphane
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 343
Age : 36
Localisation : Chauvé (Loire-Inférieure)

MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Ven 22 Mar 2013, 21:55

Mon cher David, si tu ne sais pas quoi te faire offrir pour ton anniversaire, demande un abonnement à ton entourage ! C'est une saine et instructive lecture, tu ne seras pas déçu. Pour te répondre, il doit daté de septembre 2011. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Stéphane
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 343
Age : 36
Localisation : Chauvé (Loire-Inférieure)

MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Ven 22 Mar 2013, 21:57

david@projetfar.com a écrit:
Les chars Français avaient un mélange très réussis des deux technologies je crois.

+ 1 ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Dim 24 Mar 2013, 10:46

Vidéo d'une copie de Sturmgeschütz !

http://www.youtube.com/watch?v=bfa9yLMYOEA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Dim 24 Mar 2013, 10:53

Sturmgeschütz et divers blindés en reconstitution.

http://www.youtube.com/watch?NR=1&v=iFkBU2e08Cw&feature=endscreen
Revenir en haut Aller en bas
afrikakorps42
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 49
Localisation : Somme

MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Lun 25 Mar 2013, 14:32

PK a écrit:
Vidéo d'une copie de Sturmgeschütz !

http://www.youtube.com/watch?v=bfa9yLMYOEA

Déjà posté mais ça fait du bien de la revoir ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Lun 25 Mar 2013, 22:31

afrikakorps42 a écrit:
PK a écrit:
Vidéo d'une copie de Sturmgeschütz !

http://www.youtube.com/watch?v=bfa9yLMYOEA

Déjà posté mais ça fait du bien de la revoir ! Wink

Oui je sais, mais ça fait du bien ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Lun 25 Mar 2013, 22:32

Italie 1944, le général Kesserling sur un Sturmgeschütz.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Lun 25 Mar 2013, 22:33

sacré chasseur de chars, vu le nombre de cercles blancs peints sur le tube !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Lun 25 Mar 2013, 22:35

Lancé à pleine vitesse, le Sturmgeschütz peut atteindre les 40 km/h !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Lun 25 Mar 2013, 22:37

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Lun 25 Mar 2013, 22:38

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Lun 25 Mar 2013, 22:39

Pendant la retraite en Belgique de l'armée allemande. Noter qu'il manque la plaque blindé latérale et la troisième roue au niveau de la chenille du Sturmgeschütz. La deuxième roue à l'air amochée....

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Lun 25 Mar 2013, 22:42

Il y a une moto sur le Sturmgeschütz !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Lun 25 Mar 2013, 22:43

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Lun 25 Mar 2013, 22:44

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Lun 25 Mar 2013, 22:48

Le retard pris dans le déclenchement de l'opération Barbarossa aura des répercussions tragiques avec un hiver redoutable et cassera les reins de l'armée allemande aux portes de Moscou.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Lun 25 Mar 2013, 22:49

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Lun 25 Mar 2013, 22:50

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Lun 25 Mar 2013, 22:53

Le capitaine autrichien Felix Adamowitsch, commandant la 3è batterie de Sturmgeschütz 904 va obtenir la Croix de Chevalier pour avoir détruit 50 chars ennemis.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Lun 25 Mar 2013, 22:55

Noter les bandeaux des correcteurs de l'exercice à côté du canon d'assaut.
Celui-ci paraît commandé par un officier de la Luftwaffe ?

Revenir en haut Aller en bas
afrikakorps42
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 49
Localisation : Somme

MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Mar 26 Mar 2013, 09:25

PK a écrit:

Une idée sur l'unité et sur l'insigne ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Mer 27 Mar 2013, 20:14

Oui, c'est la Sturmgeschütz-Abteilung 192 ! En pleine opération de Barbarossa !
Revenir en haut Aller en bas
re piat
Invité
avatar


MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Mer 27 Mar 2013, 20:14

Pour l'unité : Sturmartillerie-abteilung 192 , sturmgeschutz-abteilung 192 surnom ( évident ) "Totenkopf-brigade 192 ".infos tiré de "Sturmartillerie " de Didier LAUGIER ( 2 tomes ) aux éditions Heimdal .
Pour d'autres infos sur les Sturm , pour les petits budgets , à trouver le TNT hors série N°8 .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Dim 28 Avr 2013, 22:59

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   Dim 28 Avr 2013, 23:01

……L’un de ces canons d’assaut III, à tube court, est commandé par Horst Naumann, un sergent berlinois de vingt et un ans. Il doit avancer à l’est de Sofronkovo, à gauche de la route, pour tirer en direction du nord. Avec son canon d’assaut à long tube, le sergent Riss a pris position à droite, avec son champ de tir axé vers l’est. Ils observent entre eux une distance de cent mètres. Une bosse de terrain les sépare, c’est le point le plus avancé de la ligne de défense allemande. Le 3è bataillon du 75è chasseur, que commande le capitaine Widmayer, le tient depuis la veille de Noël ; après avoir quitté précipitamment le secteur de la 5è division de chasseurs à l’aile gauche, il a été affecté là, où la menace de l’ennemi se fait sentir le plus, à la 225è D.I. Neuf heures trente : de temps à autre, tirs de mortiers russe. Autrement le calme règne. En général les soviétiques attaquent à dix heures précises. Si l’on se fonde là-dessus, la danse doit bientôt commencer. Cinq minutes plus tard, en effet, l’enfer se déchaîne : orgues de Staline, artillerie, lance-grenades, phosphore.
- Fermez la trappe, commande le sergent Naumann.
De l’autre côté de la route, le sergent Risse donne le même ordre à son équipage.
Pendant une heure, les artilleurs demeurent assis dans leur coffre d’acier. Tout autour, les obus martèlent le sol. Leurs éclats et des fragments de pierre résonnent contre les parois de métal. Lorsque l’impact est vraiment proche, les hommes retiennent leur souffle et attendent la suite : le prochain coup sera-t-il pour eux ? Non, il s’éloigne. Ils respirent. Brusquement, c’est le silence. Naumann soulève le couvercle de la trappe, regarde longuement au dehors. On ne peut encore rien voir, une épaisse fumée dissimule tout. Mais il a acquis une longue expérience et sait ce qui se passe. Quatre cents mètres le séparent de la forêt. C’est là que l’ennemi doit se cacher. C’est de là qu’il doit venir.
Il faut attendre, guetter comme à la chasse. Naumann connaît ce sentiment. Il a déjà détruit quinze chars. Sera-t-il encore vainqueur aujourd’hui encore ? Ou bien son tour est-il venu ? La fumée se dissipe. A quatre-vingt mètres à droite, Naumann aperçoit distinctement, d’abord une petite hauteur, puis il ne s’était pas trompé, une tourelle de blindé qui se profile contre le ciel, puis le char entier. Un T-34 roule rapidement.
- Un char à droite ! crie Naumann
Le sergent pointeur a déjà le T-34 dans sa ligne de mire. Il actionne la manivelle de visée. Le départ de l’obus fait un bruit assourdissant. Puis on entend un choc retentissant. « Touché ! » annonce le chef de pièce. Pointeur et chargeur s’affairent comme des possédés. Le canon crache des jets de flamme. L’équipage du premier T-34 l’abandonne. Les trappes s’ouvrent. Mais le char blessé à mort n’est qu’à cinq mètres de la ligne des fantassins allemands ; des rafales de mitrailleuse et une pluie de grenades abattent les Russes.
Le second T-34 surgit. Par quatre fois le canon gronde : « ça y est ! Il brûle ! » Deux autres chars de seize tonnes apparaissent sur la hauteur et font feu. Trop court ! Le sergent pointeur consacre deux coups à chacun d’eux, et les voici en feu. La sueur inonde le visage du chargeur. Le duel n’a duré qu’une minute et quatre blindés ennemis fument et brûlent devant le canon d’assaut.
- Prenons position sur la hauteur ! Commande Naumann. Le conducteur met les gaz. Le monstre d’acier se précipite vers l’avant dans un grand bruit de chenilles. Il n’est pas encore au sommet de la butte que Naumann, l’œil fixé à sa lunette, aperçoit à deux cent mètres devant lui un T-34 de plus :
- Encore un ! Feu !
Plusieurs coups au but se succèdent. Des flammes s’échappent du T-34 qui fuit à toute vitesse. Puis c’est une série d’explosions : ses munitions explosent.
Des obus arrivent sur eux avec des gémissements de sirène :
- L’ennemi tire sur nous, dit calmement Naumann.
- On recule, Horst ? demande le conducteur ?
Naumann va consentir quand il aperçoit un sixième char soviétique qui approche des carcasses fumantes des précédents.
- Et encore un ! Feu !
Tout est une question de vitesse. Le canon d’assaut est plus rapide, et le sixième blindé ennemi, touché à mort, s’immobilise à quarante mètres à peine.
Horst Naumman, qui venait d’avoir vingt et un ans, a été le premier sergent de l’artillerie d’assaut à recevoir la croix de Chevalier. Le communiqué a cité trois fois son groupe au cours de la bataille de Demiansk, et lui-même sera plus tard promu sous-lieutenant pour faits de bravoure incessants face à l’ennemi…….

Opération Terre Brûlée
Paul Carell
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !   

Revenir en haut Aller en bas
 
STURMGESCHÜTZ, l'artillerie d'assaut de la Wehrmacht !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Lufteaux :: Le campement des Lufteaux :: Photos d'époque & de reconstitution WW2-
Sauter vers: