Les Lufteaux
Bienvenue sur le forum de l'association "Les Lufteaux" !
Nous avertissons nos lecteurs que les échanges entre passionnés d'histoire militaire peuvent contenir des photographies historiques ou de reconstitution représentant des soldats allemands de la seconde guerre mondiale.

Bonne lecture !


Reconstitution historique allemande Luftwaffe WW2
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexionAccès direct au site
Derniers sujets
» Présentation Amandine
Aujourd'hui à 10:04 par Paquito

» Une section helferin
Hier à 05:58 par david@leslufteaux.com

» Travail associatif en cours...
Dim 25 Juin 2017, 18:31 par david@leslufteaux.com

» Présentation
Dim 25 Juin 2017, 12:11 par WW1/WW2

» Opération Cobra/2nd armored/Juillet 2017
Sam 24 Juin 2017, 06:08 par david@leslufteaux.com

» Spectacles...
Ven 23 Juin 2017, 14:39 par Briceño

» Planche uniformologique
Mer 21 Juin 2017, 07:30 par david@leslufteaux.com

» Appel du 18 Juin...
Lun 19 Juin 2017, 20:24 par david@leslufteaux.com

» 8 et 9 juillet/ tournage Olivier Debras
Mer 14 Juin 2017, 21:13 par david@leslufteaux.com

» Crisbecq 2017
Lun 12 Juin 2017, 19:28 par david@leslufteaux.com

» Presentation
Sam 10 Juin 2017, 19:25 par WW1/WW2

» Vigneux 23-24 septembre 2017
Sam 10 Juin 2017, 06:40 par david@leslufteaux.com

» Les lufteaux/ 1ére batterie
Mer 07 Juin 2017, 21:25 par ced

» Meeting aérien St André de l'Heure/ 20 et 21 Mai
Mer 07 Juin 2017, 19:11 par Quentin F

» Batterie de Crisbecq 6 Juin 2017/Les Lufteaux
Ven 02 Juin 2017, 12:53 par david@leslufteaux.com


Partagez | 
 

 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
hick
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 3423
Age : 33
Localisation : Montville

MessageSujet: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Mer 18 Déc 2013, 20:48


8.8cm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 8.8cm)



Conception

En 1928, les études d'une nouvelle pièce anti-aérienne débutent chez Krupp AG, grande firme metallurgique d'Essen, en coopération avec la firme suédoise Bofors. Il s'agit de renouveller le parc anti-aérien de l'armée allemande, et ce, en contournant les interdictions du Traité de Versailles, signé 8 ans auparavant.

Les pièces anti-aériennes du Premier Conflit mondial étaient essentiellement dérivées de canons de campagne standards, de calibre intermédiaire, modifiés afin de tirer dans des élévations plus fortes. Avec le développement de l'aviation (les appareils de 1918 volent 3 à 4 fois plus vite que ceux de 1914 !), l'étude de pièces anti-aériennes devient une branche indépendante et primordiale de la vaste famille qu'est l'artillerie ; afin de lutter contre les aéronefs les plus récents, vélocité, mobilité et cadence de tir sont désormais les maître-mots des ingénieurs chargés de ces programmes !

Les 7.7 cm autrichiens et 7.5 cm de campagne existants servent de premières bases, mais il devient évident que l'adoption d'un nouveau calibre est nécessaire ; on opte pour le 8.8cm (ou 88mm), calibre déjà en service au sein de la Marine allemande.

Le prototype fut présenté la même année, 1928, mais il faut attendre l'arrivée des nazis au pouvoir, en 1933, pour voir la production débuter, à la grande joie des industriels de la Ruhr ! Jusqu'en 1935, c'est la Heer (composante terrestre de la Wehrmacht) qui contrôle l'arme anti-aérienne de défense du Territoire, commandement passé à la Luftwaffe par la suite.
Ce premier modèle de production est dénommé FlaK 18 ; monté sur un châssis cruciforme pivotant, la pièce peut tirer dans toutes les directions, et sous de fortes élévations. Deux essieux sont installés, pour le transport de la pièce ; son poids de 8.2 tonnes (5 tonnes en batterie) le rend transportable que par les gros véhicules tel les SdKfz 7 ou 9, mais le temps nécessaire au démontage et à la mise en batterie est relativement court.


Vue de profil de la pièce, en batterie sur son affût. L'élévation est de 45°, et nous pouvons distinguer les organes de tir de la pièce : en bas à gauche, la manivelle d'élévation, à droite, celle du debattement, avec les cadrans de direction au-dessus. Au-dessus du tube, le compensateur de recul au fonctionnement hydropneumatique (liquide et air), et en-dessous, le cylindre de freinage, fonctionnant au liquide.




Vue du côté gauche de la pièce, avec quelques précisions techniques sur les éléments de l'affût cruciforme caractéristique. On distingue clairement le poste de réglage des fusées ("Zunderstellmaschine"), ainsi que le poste de "réapprovisionnement". On aperçoit le télescope Rundblickfernrohr 32 (Rb.F.32) au-dessus du compensateur de recul.

Son canon est mono-pièce, de 56 calibres, d'une longueur de 4.93 mètres. Avec ses obus HE (High Explosive shells de 9.2kg avec une vitesse initiale de 820 m/s) et AP (Armour Piercing shell, vitesse initiale de 800 m/s), la portée horizontale atteint 14 810 mètres, et le plafond vertical 11 850 mètres. La portée pratique en tir anti-aérien s'élève à 7600 mètres environ, avec la lunette ZF-20.
Un système d'éjection de douille automatique lors du tir permet d'obtenir une cadence de tir de 15 à 20 coup par minute. L'élévation va de -3° à +85° (quasi-vertical), selon le type d'engagement.
Une variante du FlaK 18, parfois désignée FlaK 18/38, se caractérise par le règlage de la traverse et de l'élévation par un seul homme, contre deux auparavant. Selon les sources, une cinquantaine de pièces auraient été modifiées de la sorte.



Ci-dessus, le fonctionnement du compensateur de recul, qui ramène le tube à sa position initial après le tir ; la force de celui-ci est exercée sur le piston, qui pousse le liquide et l'air pressurisé dans la chambre supérieure du cylindre. Lors du contre-mouvement, l'air pressurisé exerce, via le liquide, une forte pression sur le cylindre, ramenant ainsi le tube à sa position standard. Ce cylindre contient en tout 19 litres d'huile, et 20 litres d'air sous une pression de 39 atm (soit 39 500 hectopascals).
Revenir en haut Aller en bas
hick
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 3423
Age : 33
Localisation : Montville

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Mer 18 Déc 2013, 20:56

Premiers engagements et développement


Le FlaK 18, comme beaucoup d'armes, fit son banc d'essai lors de la Guerre d'Espagne : ses capacités de anti-aériennes et antichars à longue portée furent jugées excellentes. 3 batteries de 9 pièces chacune sont déployées au sein de la Legion Kondor, des pièces qui feront de gros dégâts parmi les formations blindées républicaines, essentiellement composées de matériel soviétique, de type BT et T-26, et d'autoblindées BA-6.

On se servit des données et capacités du FlaK 18, et des défauts relevés, pour élaborer le FlaK 36 ; le tube, autrefois monopièce, est à présent composé de deux sections, afin de faciliter l'entretien. L'essieux-remorque utilisée par le FlaK 18, dénommée Sonderhänger 201, est remplacée par la Sonderhänger 202, certes plus lourde, mais permettant un démontage et une mise en batterie plus rapide. Les essieux-remorques sont dotées de freins à air comprimé (actionnés par le pilote du véhicule tracteur) et de boites à outils.

A partir de 1940, des boucliers blindés (produits par Krupp) sont installés pour protéger l'équipage lors de l'engagement de cibles terrestres ; un gain protecteur évident, mais qui rendait la pièce plus visible et difficile à camoufler.

Le FlaK 37 avait un rôle plus statique que les FlaK 18-36 : cette version avait une remorque simplifiée et plus légère, et un système de transmission de données amélioré, le Übertragungser 37. Les FlaK 37 étaient généralement répartis en batteries de 4, avec des projecteurs et un centre de contrôle de tir : celui-ci envoyait les données (élévation, position, traverse ...) aux pièces par un transmetteur de données, installé sur le canon. Les servants ne devaient que "régler" leurs pièces sur les mêmes coordonnées qu'indiquées par la centrale de tir. Ce système s'avéra très efficace contre les formations de bombardiers alliés. Le FlaK 37, peu mobile, était réservé aux batteries statiques de défense de la Lufwaffe, sur le sol-même du Reich.


Schéma de principe d'une batterie AA de 88 avec télémètre et phare de recherche.
Revenir en haut Aller en bas
hick
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 3423
Age : 33
Localisation : Montville

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Mer 18 Déc 2013, 21:09

Déploiements


Les incroyables qualités antichars du "88" lui valut bien des surnoms : capable de percer 150 mm de blindage à plus de 2 kilomètres, le 88 était la seule arme à longue portée allemande capable de détruire les chars soviétiques et alliés au début de la guerre, autant à l'Est, en Afrique, ou pendant la campagne de France. Cette capacité de perforation devint décisive, et de nombreuses contre-attaques blindées ennemies furent arrêtées nettes grâce à l'intervention de ces pièces. Lors de rencontres avec B1bis, Mathilda II, T-34 et autres KV-1, le 88 était bien souvent le seul apte à intervenir efficacement. Toute une panoplie de tactiques de combat, avec le 88 au centre du dispositif, furent développées par les tankistes allemands, notamment sur le Front de l'Est et en Afrique du Nord. Dépourvus de PaK (canons antichars) performants, et faisant face à des blindés britanniques et soviétiques lourdement blindés, le 88 fut bien des fois, le "joker" des forces allemandes.

A l'origine pièce de DCA, le 88 devint l'une des pièces antichar la plus efficace et polyvalente du conflit, au point que son nom fut associé au développement de la nouvelle "génération" de chars allemands du conflit, Tiger en tête !
Revenir en haut Aller en bas
hick
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 3423
Age : 33
Localisation : Montville

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Mer 18 Déc 2013, 21:28

Quelques photos...
Revenir en haut Aller en bas
hick
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 3423
Age : 33
Localisation : Montville

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Mer 18 Déc 2013, 21:29

Revenir en haut Aller en bas
hick
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 3423
Age : 33
Localisation : Montville

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Mer 18 Déc 2013, 21:29

Revenir en haut Aller en bas
hick
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 3423
Age : 33
Localisation : Montville

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Mer 18 Déc 2013, 21:30

Revenir en haut Aller en bas
david@leslufteaux.com
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 7430
Localisation : Les Damps

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Mer 18 Déc 2013, 21:30

Infos intéressantes en vue du tournage de l'été ou nous figurerons une batterie de 4 canons de 8.8cm près de St lot.

_________________
L'histoire ne consiste pas à cultiver le souvenir d'un passé lourd de ressentiments ou d'identités qui séparent irrémédiablement, elle est un effort pour comprendre ce qui s'est passé et pourquoi ça s'est passé.

Chaque reconstitueur est critiquable et ceux qui se croient au dessus des autres sont les pires ...
Revenir en haut Aller en bas
hick
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 3423
Age : 33
Localisation : Montville

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Mer 18 Déc 2013, 21:31

on voit carrément des cotes de travail...et non plus des drillich simple
Revenir en haut Aller en bas
hick
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 3423
Age : 33
Localisation : Montville

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Mer 18 Déc 2013, 21:33

j'ai le manuel pour la fin... mais encore quelques photos

Revenir en haut Aller en bas
hick
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 3423
Age : 33
Localisation : Montville

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Mer 18 Déc 2013, 21:34



noter ce trou dans le blindage, qui sert à protéger les servants...
Revenir en haut Aller en bas
hick
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 3423
Age : 33
Localisation : Montville

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Mer 18 Déc 2013, 21:36



Un trait pour un appareil, bateau ou tank ennemi détruit... avec la nationalité peinte sur la série de cinq
Revenir en haut Aller en bas
Sebastian
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 23
Localisation : St Hilaire du Harcouet

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Jeu 19 Déc 2013, 10:44

Super reportage Hick ! Merci

Sur la dernière photo ca devient limite de l'art ^^
Revenir en haut Aller en bas
hick
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 3423
Age : 33
Localisation : Montville

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Ven 20 Déc 2013, 21:47

un petit tir de nuit ... contre les nombreuses vagues de bombardiers alliés venues paralyser l'industrie du Reich.

Revenir en haut Aller en bas
hick
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 3423
Age : 33
Localisation : Montville

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Sam 21 Déc 2013, 20:24

Petit film pour la formation des équipages de bombardiers alliés .... le but étant d'éviter les tir de barrage de Flak.... et surtout de 88 allemand.....

http://www.youtube.com/watch?v=qP_-WUMi-nw

Enjoy  ange 
Revenir en haut Aller en bas
ben
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 1707

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Sam 21 Déc 2013, 22:18

Excelente vidéo, j'aime beaucoup les animations en dessin animé!
Revenir en haut Aller en bas
hick
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 3423
Age : 33
Localisation : Montville

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Mer 08 Jan 2014, 19:53

Bonjour après vous avoir exposé brièvement les origines de la pièce Flak 18 il est temps de détailler cette arme.
(merci à Antoine MERLIN du site http://sturmovik.histoquiz-contemporain.com/news/news.php)

Photo tirée du livre 'Small arms, artillery and special weapons of the third reichs' chez Macdonnald & Jane's.



Cette arme possède à l’origine un fût Flak-Rohr 18 usiné en une seule pièce d’un calibre de 8,8 cm et d’une longueur de L/56 calibre soit 4.929 mm avec 32 rayures tournantes à droite, rayures présente sur une longueur de 4.124 mm tirant des obus HE (hautement explosif) doté de bague en cuivre avec ce type de munition propulsé par une charge de cordite la durée de vie de ces tubes étaient d’environ 900 coups, ce que l’état major estimait trop court.

Pour pallier à cet inconvénient une solution fut trouvée avec la fabrication d’un fût usiné en trois sections, une venant de la culasse, une partie centrale et la partie finale le tout renforcé et maintenu tenu en place par des colliers de serrage et de sécurité le tout contenu par un gainage extérieur.

Ce tube Rohr Aufbau 9 (RA.9) a été monté dans un premier temps sur le modèle Flak 36, comme celui-ci possède les mêmes dimensions et qualités balistiques seul le rainurage changeait légèrement) il est interchangeable sans aucune modification.
Cette solution avait l’avantage de ne nécessiter que le remplacement d’une partie du tube et non de l’entièreté.
En effet lors d’un tir les contraintes exercées sur le tube ne sont pas égales sur toute la longueur de celui-ci, la partie subissant le plus d’usure était celle directement située à la sortie de la chambre de tir , cette solution permettait également d’économisé des matériaux stratégique car les différentes sections étaient fabriquées avec des alliages différents cela permettait également d’usiné ces sections sur des machines outils de plus petites dimensions qui étaient plus facilement disponibles.
Cette solution n’était pas sans inconvénients, cette méthode de construction demandait une très grande qualité d’usinage de l’acier excellente qualité un très grand nombre d’heures de travail et un manque de rigidité du fût un autre problème rencontré fut la corrosion du joint de serrage entre la partie arrière et centrale ce qui provoquait des problèmes d’extraction de l’étuis après le tir.

Toutes ces raisons plus l’apparition d’obus à charge de propulsion par diglycol et par gudol ainsi que le remplacement des bagues de cuivre par des bagues en acier sur les obus nettement moins stressant pour l’âme du canon rendirent cette méthode de fabrication inutile d’autant que ces nouveaux obus faisait passé la durée de vie d’un tube de 900 à 10.000 coups.
Néanmoins la version finale des fûts utilisés par les flak 36/37 sera un usinage en deux pièces.

Voici des photos du canon RA.9 tirées du TM E9-369A*.







Cette pièce est alimentée via une culasse fonctionnant de façon semi-automatique,
dotée d’un block culasse mobile transversalement (de droite vers la gauche lors de l’ouverture), après le tir l’étuis vide est automatiquement éjecté et le mécanisme de mise à feu est réarmé et directement prêt lors de l’introduction de l’obus suivant ce qui permet une cadence de tir de 15 à 20 coups par minute en tir intensif.

Culasse.


Cet ensemble est monté sur un berceau autorisant une élévation de -3° a +85°, ce berceau est fixé à un affût cruciforme dont deux des branches sont mobiles, ce berceau permet une giration sur 360°.
Sur ce berceau sont installés deux compensateurs de recul de formes cylindriques (en dessous du fût) ainsi que d’un récupérateur également cylindrique et lui situé au dessus du fût, également accroché à ce berceau les systèmes de visée et de réglage des minuteries de fusées d’obus.
Cet affût est attelé à deux bogies Sonderanhänger 201 dont le train avant est constitué d’un simple essieu à deux roues et l’arrière de roues jumelles.
Une série de Flak 18 auf Sd.Ah. 201 a été dotée d’un bouclier de protection pour l’engagement de cible terrestre cette pièce doit néanmoins être mise au sol avant de pouvoir être mise en action.
Plus tard le flak 18 sera tout comme les modèles 36/37 équipé d’essieux type Sonderanhänger 202 à roues jumelées sur les deux essieux ce rend la pièce plus manoeuvrable et qui permet de faire feux sans poser la pièce au sol et éviter ainsi une perte de temps non négligeable même si dans le cas pour pouvoir effectuer une giration assez large le canon (modèle 36/37) doit être dépourvu de son blindage de protection.
Une petite série de flak 18 sera également montée sur un châssis de Sd.Kfz. e (12 tonnes) pour donné naissance au 8,8cm Flak18 (Sfl) auf Zugkraftwagen 12 t plus connut sous le nom de Bufla pour plus d’information sur cette version je conseillerais la lecture d’un très bon article dans le Batailles & Blindés n°4.

Détails de l'affût et du berceau.










A suivre


Revenir en haut Aller en bas
david@leslufteaux.com
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 7430
Localisation : Les Damps

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Mer 08 Jan 2014, 20:06

Pas mal du tout...
C'est quoi les cadrans jumelés sur l'affut? je crois que c'est une élément que François avait acheté pour compléter son canon.
Comment on règle le retard sur les obus, c'est fait en amont par une équipe avec un outils ou c'est quand l'obus est dans le tube?

_________________
L'histoire ne consiste pas à cultiver le souvenir d'un passé lourd de ressentiments ou d'identités qui séparent irrémédiablement, elle est un effort pour comprendre ce qui s'est passé et pourquoi ça s'est passé.

Chaque reconstitueur est critiquable et ceux qui se croient au dessus des autres sont les pires ...
Revenir en haut Aller en bas
marlène
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 176
Age : 30
Localisation : Montville

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Mer 08 Jan 2014, 21:34

patience !!!!
il faut savoir manier le canon à sec avant de tirer un obus !  bounce 
Revenir en haut Aller en bas
david@leslufteaux.com
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 7430
Localisation : Les Damps

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Mer 08 Jan 2014, 21:42

...J'avoue, je ne sais pas quoi répondre... Laughing 

_________________
L'histoire ne consiste pas à cultiver le souvenir d'un passé lourd de ressentiments ou d'identités qui séparent irrémédiablement, elle est un effort pour comprendre ce qui s'est passé et pourquoi ça s'est passé.

Chaque reconstitueur est critiquable et ceux qui se croient au dessus des autres sont les pires ...
Revenir en haut Aller en bas
hick
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 3423
Age : 33
Localisation : Montville

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Jeu 09 Jan 2014, 21:42

installation d'un canon de 88

Revenir en haut Aller en bas
hick
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 3423
Age : 33
Localisation : Montville

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Jeu 09 Jan 2014, 21:43

Le canon, son tracteur et ses servants

Revenir en haut Aller en bas
XAK
Posteur bavard
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 24
Localisation : Pont de l'arche

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Dim 12 Jan 2014, 20:00

ok, passe moi:
- de la ferraille
- un tour
- 4 pneus

et je t'en fait un!  lol! 
Revenir en haut Aller en bas
david@leslufteaux.com
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 7430
Localisation : Les Damps

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Dim 12 Jan 2014, 20:30

Attend de voir le gars qui a fait le stug...

_________________
L'histoire ne consiste pas à cultiver le souvenir d'un passé lourd de ressentiments ou d'identités qui séparent irrémédiablement, elle est un effort pour comprendre ce qui s'est passé et pourquoi ça s'est passé.

Chaque reconstitueur est critiquable et ceux qui se croient au dessus des autres sont les pires ...
Revenir en haut Aller en bas
hick
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 3423
Age : 33
Localisation : Montville

MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   Dim 12 Jan 2014, 20:48

vous faites les malins....
tenez .... un petit tir de barrage....

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.   

Revenir en haut Aller en bas
 
88 mm Flugzeugabwehrkanone (FlaK 18/36/37), terreur des alliés.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Lufteaux :: Le campement des Lufteaux :: Photos d'époque & de reconstitution WW2-
Sauter vers: