Les Lufteaux
Bienvenue sur le forum de l'association "Les Lufteaux" !
Nous avertissons nos lecteurs que les échanges entre passionnés d'histoire militaire peuvent contenir des photographies historiques ou de reconstitution représentant des soldats allemands de la seconde guerre mondiale.

Bonne lecture !


Reconstitution historique allemande Luftwaffe WW2
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexionAccès direct au site
Derniers sujets
» Musée privé
Hier à 22:53 par jossaic

» Petit documentaire
Hier à 18:34 par Feles

» flak 38
Dim 10 Déc 2017, 11:43 par jossaic

» Schwerpunkt novembre 2017
Mar 21 Nov 2017, 09:19 par david@leslufteaux.com

» harald n
Lun 20 Nov 2017, 21:45 par harald n

» Présentation Amandine
Dim 19 Nov 2017, 01:25 par Chrüterchraft

» Membres 2017
Sam 18 Nov 2017, 22:10 par WW1/WW2

» jerrycan pour l'assos
Sam 18 Nov 2017, 20:00 par Feles

» laver l'uniforme
Sam 18 Nov 2017, 20:00 par Feles

» ANNIV.
Ven 17 Nov 2017, 22:53 par Generalgui

» Une série" Das Boot" en tournage...
Mar 14 Nov 2017, 17:02 par david@leslufteaux.com

» Presentation
Lun 13 Nov 2017, 23:28 par Feles

» Cout d'une sortie/ finances associative
Lun 13 Nov 2017, 20:09 par david@leslufteaux.com

» Projet radios/ par Jean yves et Valentin
Ven 10 Nov 2017, 00:17 par david@leslufteaux.com

» Marquages casque
Jeu 09 Nov 2017, 14:54 par Julien


Partagez | 
 

 Encore des idées reçues!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
david@leslufteaux.com
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 7807
Localisation : Les Damps

MessageSujet: Encore des idées reçues!   Ven 14 Nov 2014, 22:17

Vous croyez que ce sont les Etats-Unis qui ont le plus contribué à la défaite nazie? Détrompez-vous, et sachez que vos grands-parents ou vos arrière-grands-parents ne devaient sûrement pas penser comme vous.



L'une des toutes premières étude de l'Ifop, plus vieux institut de sondage français, a posé cette question à la fin de la Seconde Guerre mondiale et 70 ans plus tard: Quelle est, selon vous, la nation qui a le plus contribué à la défaite de l'Allemagne en 1945? La Grande-Bretagne, les Etats-Unis ou l’URSS?

Aujourd'hui, la majorité des Français répond que ce sont les Etats-Unis qui ont le plus contribué à la défaite de l'Allemagne nazie. Mais ce n'était pas le cas à la fin du conflit. C'est une inversion de l'opinion publique qui ressort de cette étude, mise au jour par Olivier Berruyer.

La question est difficile à trancher car chaque allié a sa part dans la victoire sur les Nazis. Les Etats-Unis sont sortis de leur isolationnisme, les Russes ont réussi à empêcher la victoire des Allemands sur le front de l’Est. Même la Grande-Bretagne a son fait d’arme: la bataille d’Angleterre a contraint Le chancelier à se battre sur deux fronts à la fois.

Pour l'historien Richard Overy, ce sont les Russes qui ont le plus contribué la défaite de l'Allemagne nazie.

Le site Vox cite un passage de Why the Allies Won, écrit par l'historien:

«Si la défaite de l’armée allemande était l’objectif stratégique central, le conflit sur le front de l’Est en a été le théâtre principal. C’est là-bas que l’armée allemande a été affaiblie puis a battu retraite, avant que l’essentiel des troupes alliées, terrestres et aériennes, n’arrive sur place en 1944.»

Quel est le pays qui a le plus contribué à la défaite des Nazis?

Réponses en % de la population interrogée
Avril44:

Mai45:

1994:

2004:


L'opinion publique s'est inversée...

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, les Français étaient du même avis que l'historien britannique.

Ils répondent à 57% que les Russes sont ceux qui ont le plus contribué à la défaite des Nazis. «Les Etats-Unis et l’Angleterre, pourtant libérateurs du territoire national, ne recueillent respectivement que 20% et 12%», note Olivier Berruyer.

Soixante-dix ans plus tard, la vision de l’histoire a bien changé dans la tête des Français.

«L’opinion publique s’est inversée», et c’est «sidérant» selon Olivier Burruyer. En 1994 et en 2004, ce sont les Etats-Unis qui arrivent largement en tête avec 58% des Français qui attribuent aux Américains le plus de mérite.

Le blogueur est d’autant plus étonné par ce résultat que les Français de 1945 ont vu juste quand bien même l’accès à une information fiable était plus difficile à la fin de la guerre qu’en 1994 ou en 2004.

Pourquoi notre vision de l'histoire a-t-elle changé?

Comment expliquer cette inversion? Sans doute par l’effondrement du Parti communiste en France. Alors qu’il a été le premier parti de France, il ne recueille que 8,64% des suffrages à l'élection présidentielle de 1995. Les Français de 1945 étaient plus rouges qu'aujourd'hui et auraient donc eu plus de sympathie à l'égard de l'Armée Rouge.

Peut-être aussi parce que les Français confondent battre les Nazis et reconstruire la France.

Dès 1945, 69% des Français pensent que les Etats-Unis vont jouer un rôle plus important que l'URSS dans le relèvement de la France, indique l’étude. Et ce avant même que les tensions de la future Guerre froide soient connues du grand public.

Les désinformés sont les plus et les moins diplômés.

Et si vous pensez que les plus intelligents (les plus diplômés) ne tombent pas dans le panneau, eh bien détrompez-vous. Quand on regarde les réponses en fonction des catégories socio-professionnelles, les cadres supérieurs et les ouvriers sont ceux qui se trompent le plus. C’est-à-dire les plus diplômés et les moins diplômés. Vous pouvez consulter le détail de l'étude ci-dessous.

19381944 : Des accords de Munich à la libération de Paris ou l’aube des sondages d’opinion en France. En 1938, Jean Stœtzel, universitaire normalien et agrégé de philosophie crée le premier institut de sondages en France : l’Ifop ou Institut Français d’Opinion Publique qui restera jusqu’en 1963, date de la création de la SOFRES, le seulinstitut d’enquêtes de l’hexagone.
La naissance de l’Ifop est clairement liée à une influence américaine: professeur détaché à l’Université Colombia de New York de1937 à 1938, Jean Stœtzel y fait la connaissance de George Gallup, à l’origine du lancement  à partir de la campagne présidentielle de 1936  et de la popularité 1 des sondages aux EtatsUnis. Il est séduit par le succès de Gallup et par la méthode utilisée (un échantillon représentatif d’électeurs américains plutôt que des votes de paille tels ceux organisés pendant la campagne électorale par leLiterary Digestqui annonçait la défaite de Roosevelt.Il revient en France avec l’idée de la création de l’Ifop et le souhaitde voir ses enquêtes publiées dans la presse, à l’instar de celles de George Gallup dans leNew York Times. Aujourd’hui, il ne reste que peu de traces des enquêtes de l’Ifop réalisées dès après la création de l’institut, dans la période 19381945. Selon Hélène Riffault qui fut la fidèle collaboratrice de Jean Stœtzel, l’occupation en est la cause principale: «S’il n’existe plus d’archives sur les premières enquêtes de l’Ifop, c’est parce que Jean Stœtzel les a détruites, craignant une perquisition ». Néanmoins, au delà de ces aléas historiques, la naissance de l’Ifop est intimement liée à deux moments historiques au cours desquels les travaux de l’institut ont été révélés au grand public : la crise et les accords de Munich en septembre 1938 puis la libération de Paris en août 1944. L’OPINION APRES MUNICH La création puis les premiers pas de l’Ifop interviennent dans un contexte international particulièrement dramatique, marqué par deux crises : les tensions germanotchèques autour de la région des Sudètes, qui allaient aboutir en septembre 1938 à la conférence de Munich puis l’occupation en mars 1939 de Prague et de l’ensemble de la Bohème Moravie par les troupes allemandes. C’est autour de ces événements que le premier institut de sondage fondé en France va permettre  à partir de deux enquêtes réalisées avant et immédiatement après chacune de ces deux crises  de répondre à la question: qu’en pensent les Français ? A la suite de la signature des accords de Munich le 29 septembre 1938 par la France, la Grande Bretagne, l’Italie et l’Allemagne, Jean Stœtzel réalise le tout premier sondage politique: 57% des personnes interrogées déclarent approuver ces accords tandis que 37% les jugent néfastes (6% refusent de se prononcer). L’opinion publique française avalise donc Munich et l’abandon de la souveraineté de notre allié tchécoslovaque au profit des visées expansionnistes de Le chancelier. Le sondage révèle toutefois un bloc non négligeable d’opposants à ces accords de septembre et permet de relativiser le prétendu enthousiasme populaire, relayé par la majeure partie de la presse française et visible à travers l’accueil réservé par la foule au président du conseil Edouard Daladier à son retour d’Allemagne, acclamé pour avoir « sauvé la paix ».

_________________
L'histoire ne consiste pas à cultiver le souvenir d'un passé lourd de ressentiments ou d'identités qui séparent irrémédiablement, elle est un effort pour comprendre ce qui s'est passé et pourquoi ça s'est passé.

Chaque reconstitueur est critiquable et ceux qui se croient au dessus des autres sont les pires ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Encore des idées reçues!   Ven 14 Nov 2014, 23:56

Bonsoir.
A mon avis, le cinéma et les films de guerre américains qui ont abreuvé le vieux continent depuis plusieurs dizaines d'année ne sont pas étrangers à ce changement de perception.
Revenir en haut Aller en bas
david@leslufteaux.com
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 7807
Localisation : Les Damps

MessageSujet: Re: Encore des idées reçues!   Sam 15 Nov 2014, 12:33

Clairement je pense que pour souder le bloc des pays "libres(de penser comme les USA)", les différents gouvernements ont tout fait pour promouvoir ces idées. On est aujourd'hui au paroxisme de cette situation avec l'adhésion à l'Otan et toute la propagande pro-américaine.
A savoir que Degaulle, assez bien placé pour juger des conséquences de la guerre avait jugé indispensable de les raccompagner à la porte dés l'après guerre.
Ceci dit, j'avoue que notre sort était tout de même plus enviable que les pays tombés sous le joug des soviets.
C'est intéressant car on se rend compte que les manipulations des peuples ne se sont pas arrêtés avec
la fin des régimes totalitaires.
Saurez vous trouver dans votre propre éducation et "connaissances" quelle est la part de manipulation? vieux

_________________
L'histoire ne consiste pas à cultiver le souvenir d'un passé lourd de ressentiments ou d'identités qui séparent irrémédiablement, elle est un effort pour comprendre ce qui s'est passé et pourquoi ça s'est passé.

Chaque reconstitueur est critiquable et ceux qui se croient au dessus des autres sont les pires ...
Revenir en haut Aller en bas
HansWerner
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 1269
Age : 33
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Encore des idées reçues!   Sam 15 Nov 2014, 13:22

david@leslufteaux.com a écrit:

Saurez vous trouver dans votre propre éducation et "connaissances" quelle est la part de manipulation? vieux

Oui surtout l'idée bien Française que le communisme et les régimes Staliniens ont été moins pires, moins graves ou moins horribles que le nazisme. Cette idée sournoisement inculqué dans notre éducation "nationale" tombe par terre dès que l'on discute avec des personnes des pays de l'est (Polonais, Ukrainiens...etc...) et dès que l'on se renseigne sur les massacres et morts perpétrés au nom du communisme (lire le Livre noir du communisme : http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Livre_noir_du_communisme ) et explique aussi une vrai occultation et amnésie collective des horreurs du communismes auprès de la population Française par nos élites (et encore aujourd'hui) qui explique en partie ton graphique car les Français ont mis du temps à comprendre que les régimes totalitaires n'ont réellement finit qu'en 1991 avec la fin de l'URSS... donc ils se reposent maintenant de plus en plus sur l'image d'Epinal que les US ont sauvés l'Europe presque seul, même si cela est faux.

_________________
La victoire sera ma motivation, l'honneur ma raison...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore des idées reçues!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore des idées reçues!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Lufteaux :: Le campement des Lufteaux :: La roulante des Lufteaux-
Sauter vers: