Les Lufteaux
Bienvenue sur le forum de l'association "Les Lufteaux" !
Nous avertissons nos lecteurs que les échanges entre passionnés d'histoire militaire peuvent contenir des photographies historiques ou de reconstitution représentant des soldats allemands de la seconde guerre mondiale.

Bonne lecture !


Reconstitution historique allemande Luftwaffe WW2
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexionAccès direct au site
Derniers sujets
» Présentation Amandine
Aujourd'hui à 13:04 par Paquito

» Une section helferin
Hier à 08:58 par david@leslufteaux.com

» Travail associatif en cours...
Dim 25 Juin 2017, 21:31 par david@leslufteaux.com

» Présentation
Dim 25 Juin 2017, 15:11 par WW1/WW2

» Opération Cobra/2nd armored/Juillet 2017
Sam 24 Juin 2017, 09:08 par david@leslufteaux.com

» Spectacles...
Ven 23 Juin 2017, 17:39 par Briceño

» Planche uniformologique
Mer 21 Juin 2017, 10:30 par david@leslufteaux.com

» Appel du 18 Juin...
Lun 19 Juin 2017, 23:24 par david@leslufteaux.com

» 8 et 9 juillet/ tournage Olivier Debras
Jeu 15 Juin 2017, 00:13 par david@leslufteaux.com

» Crisbecq 2017
Lun 12 Juin 2017, 22:28 par david@leslufteaux.com

» Presentation
Sam 10 Juin 2017, 22:25 par WW1/WW2

» Vigneux 23-24 septembre 2017
Sam 10 Juin 2017, 09:40 par david@leslufteaux.com

» Les lufteaux/ 1ére batterie
Jeu 08 Juin 2017, 00:25 par ced

» Meeting aérien St André de l'Heure/ 20 et 21 Mai
Mer 07 Juin 2017, 22:11 par Quentin F

» Batterie de Crisbecq 6 Juin 2017/Les Lufteaux
Ven 02 Juin 2017, 15:53 par david@leslufteaux.com


Partagez | 
 

 Ordres et décorations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dieter Hartmann
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 389
Age : 30
Localisation : Courdimanche

MessageSujet: Ordres et décorations   Mar 01 Sep 2015, 19:10

Voici un "petit" résumé des différents badges, rubans, bandes et plaques de bras que l'on peut retrouver sur la piétaille de la Luft ! Pour certaines sur nos différents uniformes :


I) L'insigne des blessés (Verwundetenabzeichen)
" />

L'insigne des blessés qui existait déjà pendant la Première Guerre mondiale, a été réactivé (comme la Croix de Fer) le 1er septembre 1939.

Il est délivré en trois classes : noir, argent et or.
L'insigne noir est remis aux soldats ayant été blessés une ou deux fois, l'insigne en argent aux soldats ayant été blessés trois ou quatre fois ou à ceux ayant reçu une blessure grave comme la perte d'un membre, d'un œil ou une blessure faciale.

L'insigne en or est attribué aux soldats ayant été blessés cinq fois ou plus ou pour une blessure très grave ayant entraîné par exemple la cécité ou une invalidité totale.
Tout les membres de la Werhmacht peuvent recevoir cette décoration.

A partir de 1943, son attribution s'entend aux civils sous uniforme comme les policiers, les pompiers, les employés des chemins de fer ou les membres des Jeunesses hitlériennes ayant reçu des blessures durant des raids aériens.
La remise de l'insigne est soumise à un certificat établi par un médecin militaire.

Dans certains cas, l'attribution de l'insigne des blessés s'accompagne de celle d'un insigne de combat, correspondant au type d'unité à laquelle appartient le récipiendaire ou d'un insigne commémoratif correspondant à la campagne durant laquelle le soldat à reçu sa blessure (plaque de manche, bande de manche).

Le 1er juin 1940, un texte précise enfin ce que tout soldat décoré de l'insigne des blessés argent ou en or reçoit en même temps la Croix de fer de seconde classe s'il ne la possède pas déjà.

L'insigne des blessés se porte sur la poche gauche de la vareuse, en dessous de tous les insignes de combat.


Dernière édition par Dieter Hartmann le Mer 14 Oct 2015, 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dieter Hartmann
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 389
Age : 30
Localisation : Courdimanche

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Mar 01 Sep 2015, 19:24

II) La Croix de fer de seconde classe (Eisernes Kreuz 2. Klasse)

[img][/img]

Les actes rentrant dans l'attribution de la Croix de fer de seconde classe aux soldats de la Heer et de la WXX sont très variables selon les lieux et les contextes, et il n'y a pas de règle générale dans ce domaine.

Pour la Luftwaffe, l'attribution de cette décoration repose notamment (et pour certaines unités) sur un système de points.
Ainsi dans la Luftwaffe et pour les unités de chasse, il faut cumuler dix points pour pouvoir prétendre à la Croix de fer de seconde classe ; un avion  monomoteur abattu vaut un point, un bimoteur deux points, un quadrimoteur trois points (les victoires de nuit comptent double).
On notera que, dans la marine, la Croix de fer de seconde classe peut être attribuée à l'ensemble de l'équipage d'un bâtiment (sous-marin notamment) s'étant particulièrement distingué.

On estime entre deux millions trois cet mille et cinq millions cinq cent mille le nombre de Croix de fer de seconde classe attribuées pendant la Seconde Guerre mondiale.
Revenir en haut Aller en bas
Dieter Hartmann
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 389
Age : 30
Localisation : Courdimanche

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Mar 01 Sep 2015, 19:42

III) La médaille du combat sur le front de l'Est, hiver 1941-1942 (Medaille Winterschlacht im Osten 1941-1942)

[img][/img]

Cette médaille commémorative, appelée couramment Ostmedaille et surnommée par les soldats "ordre de la viande gelée" (Gefrierfleisch Orden) , est créée le 26 mai 1942.

Elle récompense tous les personnels, militaires ou non, présents sur le front de l'Est entre le 15 novembre 1941 et le 15 avril 1942 durant au moins quatorze jours consécutifs sur la ligne de front (combattants) ou soixante jours consécutifs (non combattants).

Pour la Luftwaffe, il est exigé trente jours de vol opérationnel.
En cas de blessure, le nombre de jours peu être revu à la baisse.

L'attribution de l'Ostmedaille est aussi ouverte aux femmes (infirmières, secrétaires dans les états-majors etc...) et, à partir du 20 juillet 1943, aux auxiliaires étrangers servant dans la Werhmacht.

Les premières Ostmedaillen sont décernées en juillet 1942, les dernières en octobre 1944. Au total, on estime à plus de quatre millions le nombre de médailles attribuées.
Revenir en haut Aller en bas
Dieter Hartmann
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 389
Age : 30
Localisation : Courdimanche

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Mar 01 Sep 2015, 20:11

IV) Bandes de manche "KRETA" et "AFRIKA"

IV-1) Bande de manche "KRETA"
[/img]" />

Cette bande de manche est créée le 16 octobre 1942 pour récompenser tous les soldats, du Heer, de la Luftwaffe ou de la Kriegsmarine, ayant participé à l'invasion de la Crète en mai 1941.

Les critères d'attribution sont les suivants :

- avoir participé à l'assaut de la Crète par parachutage ou par planeur entre le 20 et le 27 mai 1941
- avoir participé aux opérations aériennes au dessus de la Crète pendant la même période
- avoir été engagé sur un navire de guerre sur le théâtre crétois à partir du 27 mai 1941
- avoir fait partie des forces acheminées par voie de mer en Crète.

D'une largeur de 33mm, la bande de manche Kreta est en coton blanc avec l’inscription "Kreta" en lettres majuscules, tissée en fil de coton jaune.
Cette inscription prend place entre deux motifs de feuille d'acanthe, également tissés en fil jaune.
Les bordures inférieures et supérieures sont soulignées par une bande de coton jaune.

Cette bande de manche, qui est la même quel que soit le grade du récipiendaire, se porte sur le bas de la manche gauche de la vareuse ou de la capote.
Chaque récipiendaire se voit remettre quatre exemplaires à coudre sur ses différentes tenues.

La bande de manche Kreta a été décernée du milieu de l'année 1943 au 31 octobre 1944. Son attribution donne lieu à l'établissement d'un diplôme sur papier.
Ce dernier porte sur sa partie haute une représentation de l'insigne des parachutistes de la Luftwaffe ainsi qu'une carte de la Crète portant les noms des lieux où se déroulèrent les principales batailles (Malemes, Chanea, Retminnon, Iraklion). Distribuée à un peu plus de 15000 exemplaires.

IV-2) La bande de manche AFRIKA
" />

Cette bande de manche est créée sur le même modèle que la précédente le 15 janvier 1943, afin de récompenser les soldats ayant participé aux combats d'Afrique du Nord.

Les conditions d'obtentions sont les suivantes:

- avoir servi au moins six mois sur le sol africain
- avoir avoir participé à des combats terrestres, aériens ou navals
- avoir contracté une maladie après au moins trois mois de présence sur ce théâtre
- avoir reçu une blessure sur ce théâtre

On notera qu'à partir du 6 mai 1943 le temps requis sur le théâtre d'opérations est abaissé à quatre mois pour ceux ayant participé aux derniers combats de la campagne.

A noter également que tous les soldats décorés de la Croix de fer, de la croix allemande en or ou ayant reçu un gobelet d'honneur (Luftwaffe) sont automatiquement éligibles pour la bande de manche, quel que soit le temps passé sur le théâtre.

Cette disposition s'applique à tout soldat mort au combat. Dans ce dernier cas, le diplôme est remis à sa famille.

La bande de manche "Afrika" est en coton beige et porte l'inscription "Afrika" en lettres majuscules, tissée en fil de coton gris.

Cette dernière prend place entre deux palmiers également tissés en fil gris. Les bordures inférieures et supérieures sont soulignées par petite bande de coton gris.
Comme pour la bande de manche "Kreta", il n'existe pas de version spéciale pour les officiers. Cette bande de manche se porte sur le bas de la manche gauche, au-dessus de la bande de manche "Kreta" si cette dernière à déjà été obtenue.

Décernée à partir du milieu de l'année 1943, c'est-à-dire après la défaite de l'Axe en Afrique du Nord, la bande de manche "Afrika" a, de ce fait, été rarement portée sur l'uniforme tropical. Elle n'est plus attribuée à partir du 31 octobre 1943.

Elle donne lieu à la délivrance d'un diplôme sur papier. Certains de ces diplômes sont ornés, en haut, d'un palmier et d'un svastika, emblème du corps expéditionnaire allemand en Afrique du Nord. Distribuée à un peu plus de 30000 exemplaires.
Revenir en haut Aller en bas
Dieter Hartmann
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 389
Age : 30
Localisation : Courdimanche

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Mar 01 Sep 2015, 20:22

V) L'insigne spécial de destruction individuelle (Sonderabzeichen für das Niederkämpfen von Panzerkampfwagen durch Einzelkämpfer)
[img][/img]

Cet insigne est crée le 9 mars 1942 avec effet rétroactif à compter du 22 juin 1941. Il comprend deux catégories, argent et or.

L'insigne d'argent est attribué à tout soldat, déjà titulaire de l'insigne d'assaut d'infanterie ou de l'insigne d'assaut général, ayant détruit un char ou un véhicule blindé à l'aide d'une arme individuelle :

- grenade
- mine
- panzerschreck
- panzerfaust

L'insigne en or, crée le 18 décembre 1943, est attribué à tout soldat ayant détruit cinq chars dans les mêmes conditions. Ces insignes peuvent être attribués plusieurs fois, les deux classes pouvant alors se combiner :
par exemple, pour huit chars détruits, le soldat portera un insigne en or équivalent à cinq destructions et trois en argent.

Le record dans ce domaine à été remporté par l'Oberleutnant Günther Viezenz, chef de compagnie dans le Grenadier-Regiment 7, décoré vingt et une fois (il recevra la Croix de fer le 7 janvier 1944)
Revenir en haut Aller en bas
Dieter Hartmann
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 389
Age : 30
Localisation : Courdimanche

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Mar 01 Sep 2015, 20:34

VI) Insigne de combat terrestre de la Luftwaffe (Luftwaffen Erdkampfabzeichen)
[img][/img]

L'Erdkampfabzeichen est crée le 31 mars 1942 pour les personnels appartenant aux unités terrestres de la Luftwaffe, engagées dans des combats aux côtés des unités du Heer :

- unités Hermann Göring
- Feld divisions
- parachutistes

Pour être décoré de cet insigne, il faut :
- avoir participé à trois actions de combat distinctes qui se sont déroulées trois jours différents
- avoir été blessé au cours d'une action

Les soldats morts au combat sont automatiquement décorés.
Les personnels déjà décorés des insignes du Heer, assaut d'infanterie, assaut général, reçoivent automatiquement cet insigne qui remplace donc l'insigne précédemment reçu.

Des insignes numérotés à vingt-cinq, cinquante, soixante-quinze ou cent engagements (comme dans le Heer) auraient été créés à la fin de la guerre, mais il ne semble pas qu'ils aient été fabriqués ni decernés.
Revenir en haut Aller en bas
Dieter Hartmann
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 389
Age : 30
Localisation : Courdimanche

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Mar 01 Sep 2015, 20:42

VII) L'insigne de combat des chars de la Luftwaffe (Panzerkampfabzeichen der Luftwaffe)

[img][/img]

Cet insigne de combat est créé le 3 novembre 1944 afin de récompenser les membres des unités blindées de la Luftwaffe qui, jusqu'ici, recevaient l'insigne d'assaut des chars du Heer.

Comme pour ce dernier, les critères d'obtention sont la participation à trois assauts blindés ayant eu lieu trois jours différents.

Cet insigne existe en deux versions selon les personnels auxquels il est destiné. Les membres d'équipage des chars, ceux des unités de réparation et le personnel médical attaché à ces unités reçoivent un insigne dont la couronne et l'aigle sont argentés et le char noir.

Les Panzergrenadiers, les membres des unités de reconnaissance et le personnel médical attaché reçoivent, quant à eux, un insigne entièrement noir.
Revenir en haut Aller en bas
Dieter Hartmann
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 389
Age : 30
Localisation : Courdimanche

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Mar 01 Sep 2015, 20:52

VIII) L'insigne de combat de l'artillerie anti-aérienne (Flakkampfazeichen)
[img][/img]

Le Flakkampfabzeichen est institué le 10 janvier 1941. Il est attribué selon un système de points, seize points étant nécessaires pour l'obtenir. Le barème d'obtention des points est fixé de la manière suivante :

- un avion abattu sans assistance vaut quatre points
- un avion abattu avec assistance vaut deux points

Les membres des équipes de recherche par radar gagnent un point pour chaque détection réussie.
Ce barème est modifié au cours de la guerre : le badge est attribué à cinq actions si aucun avion n'est abattu et à trois action si un avion est abattu.

Il peut aussi être décerné après une action d'éclat individuelle n'entrant pas dans le cadre de l'attribution de la Croix de fer de seconde classe ou de la Croix du mérite de guerre de seconde classe.

Un chef de batterie anti-aérienne est automatiquement décoré dès que la moitié des soldats sous son commandement ont reçu l'insigne.
Au départ, l'insigne peut être attribué en cas de victoire remportée contre des objectifs terrestres ou maritimes, mais cette disposition est annulée après la création, en 1942, de l'insigne d'assaut terrestre de la Luftwaffe (Erdkampfabzeichen).
Revenir en haut Aller en bas
Dieter Hartmann
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 389
Age : 30
Localisation : Courdimanche

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Mar 01 Sep 2015, 21:39

IX) L'insigne des parachutistes (Fallschirmschützenabzeichen)

[img][/img]

Le Fallschirmschützenabzeichen est créé le 5 novembre 1936 par Hermann Göring. Il remplace l'insigne des parachutistes du Heer, après intégration de ces derniers dans la nouvelle Luftwaffe. Il est attribué à tout soldat ayant effectué les six sauts réglementaires et l'instruction nécessaire à la qualification parachutiste.

A partir du 2 mai 1944, les personnels médicaux ou administratifs ayant effectué un saut opérationnel sont éligibles à cet insigne.
Revenir en haut Aller en bas
Dieter Hartmann
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 389
Age : 30
Localisation : Courdimanche

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Mar 01 Sep 2015, 21:48

X)L'insigne de pilote de planeur (Segelflugzeugführerabzeichen)
" />

Créé le 16 décembre 1940, le Segelflugzeugführerabzeichen est délivré à l'issue de la formation de pilote de planeur, avec la licence.
Il consiste en une couronne ovale de feuilles de chênes, agrémentée dans sa partie basse d'un svastika dont les branches supérieures ou inférieures peuvent être découpées ou non.

Sur cette couronne est fixé, à l'aide de deux petits rivets circulaires, un aigle argenté avec patine oxydée, planant, la tête tournée vers la droite, les ailes droites débordant de la couronne, les serres repliées, ces dernières étant généralement bien détaillées.
Revenir en haut Aller en bas
Dieter Hartmann
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 389
Age : 30
Localisation : Courdimanche

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Mar 01 Sep 2015, 22:00

XI) L'insigne du personnel volant pour opérateur radio et tireur (Fliegerschützenabzeichen mit Blitzbündel
[img][/img]

Le Fliegerschützenabzeichen est créé le 19 janvier 1935. Il est décerné à tous les personnels ayant suivi avec succès les deux mois de formation et d'entraînement comme opérateur radio-tireur, ou ayant effectué au moins cinq vols opérationnels avec ces qualifications, un vol en cas de blessure.

Il se porte, comme la plupart des insignes de spécialité, sur la poche supérieure gauche de la vareuse, sous la Croix de fer de première classe.
Revenir en haut Aller en bas
Dieter Hartmann
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 389
Age : 30
Localisation : Courdimanche

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Jeu 03 Sep 2015, 14:09

XII) L'insigne des sports ( Deutsche Reichsauszeichnung für Leibesübungen)
" />

L’arrivée des nazis au pouvoir crée une nouvelle dynamique pour le sport en allemagne. Cependant, le problème capital venait du fait que les clubs et associations sportives créés pendant la période de la République de Weimar allaient se heurter avec l’idéologie national-socialiste.

Même le Comité du Reich allemand pour l'éducation physique était sous la pression des nouveaux dirigeants du pays. Il a d’ailleurs été progressivement dissous au cours de l’année 1933 (date officielle de dissolution: 10 mai 1933).

Le 9 Mars 1934 est passé une loi instituant la fédération allemande pour des exercices physiques (DRL) en tant que nouvelle autorité suprême du sport dans le Reich.

Les conditions d’attribution pour le badge des sports du Reich ont également été révisées. Du contenu militaire a également été ajouté dans ces conditions d’attribution, ce qui convenait aux exigences de l’Etat national-socialiste.

Une croix gammée a d’ailleurs été rajoutée à l’insigne de la « DRA » en 1937, ce qui prouve la mainmise du nouvel état sur les différentes institutions sportives.

A partir de 1933-1934 tous les badges de la République de Weimar ont été interdits ou modifiés pour mieux correspondre aux nouveaux « maîtres » de l’Allemagne, il en est de même pour le badge des sports.

Le nouvel insigne fraîchement politisé permis de transmettre les nouvelles valeurs nationales-socialistes. Suite à l’Anschluss de 1938, la fédération de gymnastique autrichienne fut incorporée dans le Reich Allemand et les insignes des sports autrichiens définitivement abrogés au profit du modèle « DRL » allemand.
Le 1 er juillet 1937, le régime pas beaux s’empare de l’administration du sport pour en faire un concept élitiste et assurer un contrôle de la jeunesse .L’insigne se transforme en récompense officielle inscrite parmi les médailles d’honneur ou ordres et devient D.R.A (Deutsche Reichsportabzeichen), Insigne de Sport du Reich Allemand.

Officiellement, le badge des sports est maintenant dénommé « Prix national allemand de l'éducation physique » avec le décret de Le chancelier du 21 Décembre 1938. L'institution nouvellement créée « Fédération nationale-socialiste pour l'éducation physique » a été supervisé directement par le NSDAP.

Conditions d’obtention de l’insigne :
Elles sont les mêmes aujourd’hui qu’ il y a 70 ans :

HOMME De 18 à 29 ans De 30 à 39 ans De 40 à 44 ans De 45 à 49 ans De 50 à 54 ans
Natation
200 mètres 6’00’’ 7’00’’ 7’30’’ 8’00’’ 8’30’’
3000 mètres plat 13’00’’ 14’30’’ 16’00’’ 17’30’’ 19’00’’
100 mètres plats 13’’60’’’ 14’’00’’’ 14’’50’’’ 16’’00’’’ 17’’00’’’
Lancer de poids 8,00 m
7,25 kg 7,75 m
7,25 kg 7,50 m
7,25 kg 7,25 m
7,25 kg 7,25 m
6,25 kg
Saut en hauteur 1,35m 1,30m 1,25m 1,15m 1,05m


FEMME < à 30 ans De 30 à 39 ans De 40 à 44 ans De  45 à 49 ans > à 50 ans
Natation
200 mètres 7’00’’ 8’00’’ 9’00’’ 9’30’’ 10’00’’
2000 mètres plat 12’00’’ 13’00’’ 14’00’’ 15’00’’ 16’00’’
100 mètres plats 16’’00’’’ 17’’00’’’ 18’’50’’’ 20’’00’’’ 21’’00’’’
Lancer  de poids 4kg 6,75m 6,25m 6,00m 5,75m 5,75m
3Kg
Saut en hauteur 1,10m 1,05m 1,00m 0,95m 0,90m


       L'insigne des sports du Reich est divisé en trois classes, en bronze, en argent et en or.

           L’insigne en bronze :

         - Avoir satisfait aux épreuves précédemment citées entre l’âge de 18 et 32 ans.

          L’insigne en argent :

           - Avoir satisfait aux épreuves précédemment citées entre l’âge de 32 et 40 ans ou, pour les titulaires de la classe de bronze, qui a, dans les 8 années précédant l’obtention de la classe argent, satisfait aux différentes épreuves citées ci-dessus lors des tests organisés annuellement.

           La médaille d’or :

               a) toute personne qui détient l’insigne en argent
               b) qui a atteint  l'âge de 40 ans et à satisfait aux différentes épreuves ci-dessus dans le temps imparti
Revenir en haut Aller en bas
Rborne
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 34
Localisation : VLR IDF

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Mar 13 Oct 2015, 15:39

Pour la bande afrika il y a aussi un modèlebleu avec Afrika en canetile argent

et la KRETA en file d'or



En février 1941 la DAK, Deutsches Afrika Korps, est arrivé à Tripoli pour aider les Italiens dans leur campagne Nord-africaine. La DAK dont les unités ont été complétées avec des troupes de la Luftwaffe, des unités de soutien antiaériennes et  éventuellement des unité de la Herman G ainsi que la Lehr-brigade Fallschirmjager , (la Brigade d'Instruction/Démonstration de fallschirm).
La réglementation  du 16 mars 1942 ont présenté de nouvelles bandes de bras pour les vêtements de tout le personnel Luftwaffe servant activement en Afrique du Nord.
Les personnels transférés hors du théâtre Nord-africain devaient enlever la bande de bras, bien que l'on en ait permis le port sur les vêtements pour le personnel qui avait été blessé en Afrique du Nord et été envoyé en convalescence dans un hôpital européen continental et par ceux autorisés à un congé provisoire à la maison. La bande de bras  pour Officier avait la broderie argent brillante/d'aluminium tandis que la bande de bras la troupe avait la broderie dans des fils d'argent/gris





Revenir en haut Aller en bas
http://fallschteamfr.forumactif.org/
Rborne
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 34
Localisation : VLR IDF

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Mer 14 Oct 2015, 12:04

petit additif sur la médaille des blessés.


L'insigne de 1944 a été créé le 20 juillet, et a été attribué aux personnes ayant été blessées ou tuées au cours du complot du 20 juillet, lors de l'attentat raté visant Le chancelier.

Il comporte sous le casque la date de l'attentat (20. JULI 1944), et la signature d'Adolf Le chancelier, et fut décerné aux 24 personnes tuées ou gravement blessées par l'explosion. Les victimes décédées ont toutes été distinguées à titre posthume de l'Insigne des blessés en or, remis à leurs proches.

Bien qu'ayant été lui-même blessé lors de l'attentat, Le chancelier ne s'attribua pas l'insigne (il était déjà titulaire de l'Insigne de la Première Guerre mondiale), mais se distingua du Symbole d'or du Parti pas beaux (décoration politique et non pas militaire).

L'insigne du 20 juillet 1944 remplaça celui de 1939 pour les récipiendaires de ce dernier.

Il fut remis lors d'une cérémonie le 2 septembre 1944


Revenir en haut Aller en bas
http://fallschteamfr.forumactif.org/
Rborne
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 34
Localisation : VLR IDF

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Mer 14 Oct 2015, 12:07

complément sur la croix de fer.

La Croix de fer (Eisernes Kreuz) est une décoration militaire allemande qui fut établie comme un honneur militaire par le roi Frédéric-Guillaume III de Prusse en 1813 lors des guerres napoléoniennes.

Origine

La Croix de fer fut conçue par l'architecte néo-classique Karl Friedrich Schinkel. La décoration est composée de quatre pointes évasées symétriques réalisées traditionnellement en acier (bien que les dernières années, elles le furent en zinc et aluminium). L'origine du symbolisme de la décoration se situe dans la déesse de la paix quand son quadrige fut retrouvé à Paris lors de la chute de Napoléon. Elle fut remise au sommet de la porte de Brandebourg à Berlin. Une Croix de fer fut substituée aux lauriers.

Sur le modèle de la Légion d'Honneur créée par Napoléon, la Croix de fer fut la seconde décoration de mérite militaire européenne attribuée sans distinction de grade ou de catégorie sociale, ce qui contribua à sa popularité.

Les classes les plus élevées de la croix de fer figurent depuis 1813 parmi les plus hautes distinctions militaires allemandes. Au même niveau figuraient seulement l'ordre « Pour le Mérite » (aux militaires jusqu'en 1918), mais qui ne fut attribué qu'aux seuls officiers, ainsi que l'ordre prussien de « l'Aigle noir », attribué rarement

1939

Adolf Le chancelier rétablit la récompense une nouvelle fois le 1er septembre 1939, instituant quatre niveaux :
Croix de fer 2e classe


Croix de fer 1re classe


Croix de chevalier de la Croix de fer


Grande croix de la Croix de fer
cliquez sur l'image pour le detail.



Au verso de la médaille ne figurait plus que le nombre « 1813 » dans le bas et au recto figuraient une croix gammée au centre ainsi que le nombre 1939 dans le bas. Le ruban était désormais à la couleur du Reich, noire, blanche et rouge.

La loi, en rétablissant les croix de 2e et de 1re classe en 1939, crée également un nouveau type d'insigne, les « agrafes » (Spangen) destinées aux personnels qui se voient attribuer la Croix de fer « 1939 » et qui sont déjà titulaires de la Croix de fer « 1914 ». Dans ce cas cet insigne se fixe sur le ruban de la Croix de fer « 1914 » en ce qui concerne le modèle de 2e classe ou, dans le cas de la Croix de fer de 1re classe, sur la poitrine au-dessus de la Croix de fer de 1re classe « 1914 ».

On peut également noter que la Croix de fer de 2e classe ne se porte « en grand » (ruban + insigne) que le jour même de la remise. Ensuite le récipiendaire ne porte plus que le ruban à la boutonnière ou sur la barrette de rubans.

L'attribution de la Croix de fer « 1939 » ne sera pas limitée par l'âge ou le sexe, ni même par la nationalité.

La loi du 1er septembre 1939 sera modifiée à trois reprises par des ordonnances instituant quatre classes intermédiaires entre la Croix de chevalier de la Croix de fer et la Grand'croix :

Croix de chevalier avec feuilles de chêne, le 3 juin 1940 ;


Croix de chevalier avec feuilles de chêne et glaives ;


Croix de chevalier avec feuilles de chêne, glaives et brillants, le 4 octobre 1941 ;


Croix de chevalier avec feuilles de chêne et glaives en or et brillants, le 29 décembre 1944


Lorsque Le chancelier institua le 29 décembre 1944 la Croix de fer avec feuilles de chêne, glaives en or et brillants comme la plus haute distinction de combat du Troisième Reich, il prévoyait de n'en attribuer que douze au total, mais finalement seul le pilote de Stuka Hans-Ulrich Rudel, pour qui elle fut originellement créée1, la reçut.

La Grand'croix de l'Ordre de la Croix de Fer 1939, également rétablie par Le chancelier le 1er septembre 1939, ne fut attribuée qu'une seule fois au maréchal Göring pour le récompenser de la façon avec laquelle il a mené la Luftwaffe pendant la campagne de France. Le Reichsmarschall affecta de ne plus porter cette décoration après la débâcle de la bataille d'Angleterre et du désastre de Stalingrad. L'insigne original a d'ailleurs été détruit lors du bombardement de sa maison.

Enfin, il était prévu d'ajouter une nouvelle dignité qui devait être créée par Le chancelier une fois que le conflit eut été remporté par l'Allemagne : l’Étoile de la Grande Croix de l'Ordre de la Croix de Fer.

Quant au nombre de Croix de fer décernées entre 1939 et 1945, on avance le nombre de :
env. 2 300 000 pour la Croix de 2e classe (dont 39 femmes, essentiellement des infirmières)
env. 300 000 pour la Croix de 1re classe (dont une seule femme, le Flugkapitän Hanna Reitsch)
7 313 pour la Croix de chevalier
883 pour la Croix de chevalier avec feuilles de chêne
159 pour la Croix de chevalier avec feuilles de chêne et glaives
27 pour la Croix de chevalier avec feuilles de chêne, glaives et brillants (la première fut décerné au pilote de chasse Werner Mölders en 1941 pour sa 100e victoire)
1 pour la Croix de chevalier avec feuilles de chêne, glaives en or et brillants (Hans-Ulrich Rudel)
1 pour la Grand'croix (Hermann Göring)

Pour les activités « derrière les lignes », comme les plans de guerre et l'effort de guerre, la médaille habituelle était la Médaille du mérite.

Afin de pouvoir continuer à décorer les soldats titulaires des deux premières classes de l'ordre de la Croix de fer mais ne remplissant pas les conditions pour l'obtention de la croix de chevalier alors qu'ils continuaient à faire preuve d'engagement, de bravoure et de sens du devoir, Adolf Le chancelier institua la Croix allemande, située dans l'ordre d'attribution entre la Croix de fer de 1re classe et la croix de chevalier de la Croix de fer, avec deux classes distinctes or et argent.

Décernées au début de la guerre lors de cérémonies particulières, ces distinctions sont décernées au cours de cérémonies routinières en 1944, tellement routinières que la propagande n'en fait plus état

Bénéficiaires de la Croix des chevaliers de la Croix de fer avec Feuilles de chêne, glaives, et brillants

Pilotes

Oberst (Colonel) Werner Mölders (15 juillet 1941)
Generalleutnant (Général de division) Adolf Galland (28 février 1942)
Oberst (Colonel) Gordon M. Gollob (3 août 1942)
Hauptmann (Capitaine) Hans-Joachim Marseille (3 septembre 1942)
Oberst (Colonel) Helmut Lent (7 juillet 1944)
Major (Commandant) Heinz-Wolfgang Schnaufer (14 octobre 1944)
Major Walter Nowotny (19 octobre 1943)
Oberst (Colonel) Hans-Ulrich Rudel (Diamants: 29 mars 1944, Feuilles de chêne dorées : 1er janvier 1945)
Major (Commandant] Erich Hartmann (8 août 1944)
Oberst (Colonel) Hermann Graf (16 septembre 1942)

Le Reichsmarschall Hermann Göring n'a jamais obtenu le Diamant. Il était l'un des premiers militaires à avoir eu la Croix de chevalier de la croix de fer en 1939 et le seul à avoir obtenu la "Grand' Croix de Fer" en 1940.

Capitaines de sous-marins

Capitaine de vaisseau (Kapitän zur See) Wolfgang Lüth (11 août 1943)
Capitaine de frégate (Fregattenkapitän) Albrecht Brandi (21 novembre 1944)

Maréchaux

Erwin Rommel (11 mars 1943)
Albert Kesselring (19 juillet 1944)
Walter Model (17 août 1944)
Ferdinand Schörner (1er janvier 1945)

Généraux

Generalmajor Adelbert Schulz (9 janvier 1944)
SS-Obergruppenführer Herbert Otto Gille (19 septembre 1944)
General der Fallschirmtruppe Hermann-Bernhard Ramcke (19 septembre 1944)
Generalleutnant Theodor Tolsdorff (18 mars 1945)
Generalleutnant Dr. Karl Mauss, DDS (15 avril 1945)
General der Panzertruppen Dietrich von Saucken (8 mai 1945))
General der Panzertruppen Hermann Balck (31 août 1944)
General der Panzertruppen Hasso von Manteuffel (18 février 1945)
Generalleutnant Hyazinth Graf Strachwitz (15 avril 1944)
SS-Oberstgruppenführer Sepp Dietrich (6 août 1944)
Generaloberst Hans-Valentin Hube (20 août 1944)

Récipiendaires étrangers

Eddie Chapman (1914-1977) citoyen britannique, agent double, reçut la Croix de fer pour actions de sabotage (simulées) sur le sol anglais. Il est le seul Anglais à avoir reçu cette distinction depuis la fin de la guerre franco-allemande de 1870.

Certificat d'attribution

Revenir en haut Aller en bas
http://fallschteamfr.forumactif.org/
david@leslufteaux.com
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 7430
Localisation : Les Damps

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Mer 14 Oct 2015, 23:00

La croix de fer ne fait pas partie des médailles présentes dans la chancellerie associative.

_________________
L'histoire ne consiste pas à cultiver le souvenir d'un passé lourd de ressentiments ou d'identités qui séparent irrémédiablement, elle est un effort pour comprendre ce qui s'est passé et pourquoi ça s'est passé.

Chaque reconstitueur est critiquable et ceux qui se croient au dessus des autres sont les pires ...
Revenir en haut Aller en bas
ben
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 1707

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Mer 14 Oct 2015, 23:19

Pas de croix de fer chez les lufteaux! rip

Hello, qui se charge déjà de la chancellerie?
Est-ce que c'est inscrit dans le réglement de l'association?
Revenir en haut Aller en bas
david@leslufteaux.com
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 7430
Localisation : Les Damps

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Jeu 15 Oct 2015, 00:08

Non, justement mais y'a un CA dans une dizaine de jour et normalement on devrait avoir qqchose de validé à l'issue(grosso modo sur la base de ce qui existait en 2014 et qui avait été "assoupli" en 2015).

_________________
L'histoire ne consiste pas à cultiver le souvenir d'un passé lourd de ressentiments ou d'identités qui séparent irrémédiablement, elle est un effort pour comprendre ce qui s'est passé et pourquoi ça s'est passé.

Chaque reconstitueur est critiquable et ceux qui se croient au dessus des autres sont les pires ...
Revenir en haut Aller en bas
MarcoII
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 187
Localisation : MELUN

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Jeu 15 Oct 2015, 10:00

pourquoi avez vous exclu la croix de fer ??
vous êtes tjs en quête de vérité histo et là vous faites
une exclusion ? c pas logique

pom ne porte t il pas les rubans de cette distinction sur sa veste ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Jeu 15 Oct 2015, 13:50

si tout a fait 
cette décoration collant avec mon « vieux » personnage (WW1, Armée de Weymart, WW2...)et aussi car c’est une décoration qui à été généreusement attribuée et qui n’a jamais été entachée d’horreur au point qu’elle existe encore de nos jours au sein de l’armée allemande.
cela permettait de faire d’une pierre deux coup en restant « stratégiquement » correcte .
Revenir en haut Aller en bas
hick
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 3423
Age : 33
Localisation : Montville

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Jeu 15 Oct 2015, 14:05

pour info.... l'armée allemande à compter moins de 5 000 000 de soldats
Elle a décerné 2 300 000 croix de fer... soit environ 46% de soldat médaillé....
Revenir en haut Aller en bas
Thomas DIETRICH
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 926
Age : 38
Localisation : caen

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Jeu 15 Oct 2015, 14:28

donc historiquement... compatible.
Revenir en haut Aller en bas
hick
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 3423
Age : 33
Localisation : Montville

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Jeu 15 Oct 2015, 14:45

Thomas DIETRICH a écrit:
donc historiquement... compatible.

Oui bien sur, en revanche à la fin il l'a donné pour n'importe quoi ou presque, Un jeune qui cassait un char au Pzfaust et c'était bon.... alors qu'en 1942... il fallait quand même faire quelque chose de beau, bien et surtout remarquable !

Il faut voir la période, le role play ... etc... la chancelerie, (la nouvelle) reprend certaines idées.... mais le CA va en parler et on verra ensuite....

Mais oui je suis d'accord qu'elle est histo compatible !
Revenir en haut Aller en bas
Rborne
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 34
Localisation : VLR IDF

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Jeu 15 Oct 2015, 15:17

a la fin il la donne surtout pour galvaniser les troupes et encourager ceux qui ne l on pas encore a l'avoir d'une manière ou d'une autres
Revenir en haut Aller en bas
http://fallschteamfr.forumactif.org/
Rborne
Posteur locace
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 34
Localisation : VLR IDF

MessageSujet: Re: Ordres et décorations   Ven 16 Oct 2015, 00:14

pour la culture générale







Revenir en haut Aller en bas
http://fallschteamfr.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ordres et décorations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ordres et décorations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Lufteaux :: Le campement des Lufteaux :: Histoire & documentations, LW Felddivision-
Sauter vers: