Les Lufteaux
Bienvenue sur le forum de l'association "Les Lufteaux" !
Nous avertissons nos lecteurs que les échanges entre passionnés d'histoire militaire peuvent contenir des photographies historiques ou de reconstitution représentant des soldats allemands de la seconde guerre mondiale.

Bonne lecture !


Reconstitution historique allemande Luftwaffe WW2
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexionAccès direct au site
Derniers sujets
» Vigneux 23-24 septembre 2017
Aujourd'hui à 01:29 par david@leslufteaux.com

» présentation d'un petit nouveau
Mer 20 Sep 2017, 20:41 par Feles

» Point fort N5/ Le Havre
Mer 20 Sep 2017, 20:25 par Feles

» Travail associatif en cours...
Mar 19 Sep 2017, 23:02 par Paquito

» bastogne 10 et 11/12/2017
Mar 19 Sep 2017, 14:35 par ced

» La piétaille de la luftwaffe, felddivision et parachutistes
Mar 19 Sep 2017, 11:40 par david@leslufteaux.com

» Magazine de reconstit' (bis)
Dim 17 Sep 2017, 11:49 par david@leslufteaux.com

» Publication militaria
Jeu 14 Sep 2017, 17:56 par david@leslufteaux.com

» Nouvel inscrit sur votre site !
Mer 13 Sep 2017, 22:09 par jossaic

» retour terrain pour la 17 FeldDiv (L)
Lun 11 Sep 2017, 11:16 par lodieu didier

» Bonjour a tous
Mer 06 Sep 2017, 23:30 par jossaic

» Meeting aérien St André de l'Eure/ 20 et 21 Mai
Lun 04 Sep 2017, 12:41 par HansWerner

» Rentrée 2017
Dim 03 Sep 2017, 10:52 par david@leslufteaux.com

» Les Lufteaux dans le magazine "2e Guerre Mondiale"
Lun 28 Aoû 2017, 18:19 par Shéra

» Nos ancêtres lointains
Ven 18 Aoû 2017, 21:05 par david@leslufteaux.com


Partagez | 
 

 le char tigre Koenigstiger du vexin en Danger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
david@leslufteaux.com
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 7559
Localisation : Les Damps

MessageSujet: le char tigre Koenigstiger du vexin en Danger    Mar 04 Juil 2017, 20:33

communiqué de M Bruno Renoult/ Historien:
Le fameux char Tigre « Koenigstiger » localisé sous la route en 2001 est en passe d’être vendu à l’étranger !

Courant juin 2017, durant des tractations fermées au conseil départemental des Yvelines, il a été décidé de vendre les restes du char à des collectionneurs Britanniques, sans aucune concertation avec d’éventuels acquéreurs français.

Il apparait que Gary Sterne le futur acquéreur, propriétaire de la batterie de Grandcamp-Maisy (14), est en fait l’homme de paille du millionnaire et collectionneur anglais Kevin Wheatcroft, ce dernier étant venu se renseigner discrètement en France à ce sujet, et nous savons que Sterne n’a pas les moyens de payer les 200.000 euros demandés par la DDT et le département pour son extraction.

Historique : fin août 1944, durant les contre-attaques allemandes sur la tête de pont US de Mantes, le Tigre N° 124 de l’adjudant Fritz Zahner tombe en panne. (1/SS. s. Panzer Abteilung 101) L’équipage l’abandonne puis deux jours plus tard, les Américains de la 79th division US le bouscule dans un énorme trou de bombe à proximité. Après les combats le char est détonné afin d’en débarrasser la route, à peu près ¼ du char est démoli. Devant l’urgence de la remise en état de la route, les restes sont ensevelis.

En 2000, Bruno Renoult localise et retrouve les restes du char dont la plus grande partie git sous la route. Malgré la présence de nombreuses munitions la sécurité civile n’intervient pas. Devant l’obligation légale de déclarer des munitions et engins de guerre sur la voie publique, la mairie de Fontenay St Père demande au département d’assumer ses responsabilités. On imagine que le président départemental Pierre Bédier, a choisi cette option radicale afin d’en épargner la charge au contribuable ?

Mais s’est ignorer que ce blindé, sa technologie et son histoire en font le vestige archéologique le plus remarquable des combats de la Libération en France. La DRAC et le Musée des blindés de Saumur étudieraient la possibilité juridique de bloquer cette transaction.

Il faut donc se mobiliser pour garder le char Tigre du Vexin, même sous la route, pour les générations futures et le mémorial de la Bataille du Vexin.

On rappellera que Bruno Renoult, n’a aucun intérêt dans cette affaire, sinon la défense du patrimoine régional ; que par ailleurs il a remis gracieusement les restes du char celtique de l’âge du bronze découvert à Rosny , au SADY. Ainsi qu’une importante collection de céramiques gallo-romaines au CRARM; idem pour la stèle des combats de la libération offerte au village de Sailly.




_________________
L'histoire ne consiste pas à cultiver le souvenir d'un passé lourd de ressentiments ou d'identités qui séparent irrémédiablement, elle est un effort pour comprendre ce qui s'est passé et pourquoi ça s'est passé.

Chaque reconstitueur est critiquable et ceux qui se croient au dessus des autres sont les pires ...
Revenir en haut Aller en bas
HansWerner
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 1198
Age : 33
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: le char tigre Koenigstiger du vexin en Danger    Mar 04 Juil 2017, 22:51

On a que ce que l'on mérite, le Tigre de Vimoutier par exemple devrait déjà être refait de A à Z comme le fond tous les autres pays qui trouvent ce genre de de vestige !! Même les Belges (pas connu pour leur richesse) retapent de A à Z le Panther de Houffalize pour leur compte : https://www.tvlux.be/video/societe/restauration-d-envergure-pour-le-panther-g-d-houffalize_26029.html
Je parle même pas de ce que font les Allemands, Polonais ou autre pays Européen en terme de qualité de restauration qui ont eux conscience de leur patrimoine. Perso les Anglais aux moins eux investissent et retapent ces chars pour les voir dans des musées. Je préfère limite voir se Tigre partir aux UK pour le voir dans un musée (d'après l'article il sera exposé à la batterie de Grandcamp-Maisy dans le Calvados) et même si il reste aux UK on pourra au moins le voir comme neuf en état de marche car le laisser pourrir sous une route car personne est foutu dans nos politiques de se bouger le cul, c'est à gerber. Le Tigre de Vimoutier ça fait 30 ans que les experts disent qu'ils tombent en miette et le maire de Vimoutier s'en fou et dit qu'il ne mettra pas un centime de la commune pour le retaper. Du coup des donneurs étrangers participent, pas étonnant après que le patrimoine se barre... On a que ce que l'on mérite...

_________________
La victoire sera ma motivation, l'honneur ma raison...



Dernière édition par HansWerner le Mer 05 Juil 2017, 11:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Briceño
Posteur Fou
avatar

Nombre de messages : 775
Age : 39
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: le char tigre Koenigstiger du vexin en Danger    Mer 05 Juil 2017, 01:47

Cela s'appelle du socialo-foutisme .
Notre patrimoine, l'état s'en fout royalement!
Il faut le comprendre cela rappel de mauvais moments.
Par contre cela aurait été un morceau de brique d'un certain camp en Pologne, là les subventions seraient tombées à foison.
Revenir en haut Aller en bas
david@leslufteaux.com
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 7559
Localisation : Les Damps

MessageSujet: Re: le char tigre Koenigstiger du vexin en Danger    Mer 05 Juil 2017, 08:43

Retrouvé en 2001, enterré sous la D 913, à Fontenay-Saint-Père (Yvelines), un char allemand de la Seconde Guerre mondiale est en passe d’être cédé à un riche collectionneur anglais. Au grand dam des historiens locaux.

Les milliers d’automobilistes qui circulent chaque jour sur les routes du Vexin ne le savent peut-être pas mais ils roulent sur… un char allemand. A la sortie de la D 913, près de Fontenay-Saint-Père (Yvelines), un char Tigre allemand de la Seconde Guerre mondiale repose depuis 73 ans sous terre, entre 1 m et 3 m de profondeur. Il est considéré comme «l’un des plus beaux vestiges de la Seconde Guerre mondiale» par les spécialistes.



Mais cette pièce historique exceptionnelle est au cœur d’un âpre combat entre les historiens locaux et le conseil départemental des Yvelines, propriétaire de l’engin en raison de sa localisation. Pour des raisons de sécurité, les élus yvelinois envisagent de l’exhumer. Ils veulent ensuite le céder à Gary Sterne, un riche collectionneur britannique.

L’opération devrait avoir lieu à l’automne et promet d’être spectaculaire : la route sera neutralisée, puis creusée avant que le char de 69 tonnes soit lentement sorti de terre. La départementale retrouvera ensuite sa configuration initiale.


Une intervention à plusieurs centaines de milliers d’euros



Cette intervention périlleuse, estimée à plusieurs centaines de milliers d’euros par le conseil départemental, sera entièrement prise en charge par Gary Sterne. «Cela a été l’un des aspects déterminant dans notre choix de céder le char à ce collectionneur. Il s’agit d’économiser l’argent public, confie-t-on au conseil départemental. En outre, cet homme s’engage à le restaurer et à le remettre en état de roulement. Il n’en existe qu’un au monde dans ce cas.»


Le char sera expédié dans le Calvados où Gary Sterne possède un musée dédié à la Seconde Guerre mondiale. Il échapperait alors aux historiens locaux qui souhaitaient initialement l’intégrer au mémorial du Vexin. «L’absence de cette pièce unique et exceptionnelle met en péril notre mémorial, regrette Bruno Renoult, historien local, qui a découvert la présence du Tigre, en 2001 grâce à un détecteur de métal. Ce char appartient à l’histoire du Vexin, mais les associations locales n’ont même pas été associées à la démarche. Cette issue, si elle se concrétise, serait une grande perte pour les habitants et les passionnés de la région.»
leparisien.fr

_________________
L'histoire ne consiste pas à cultiver le souvenir d'un passé lourd de ressentiments ou d'identités qui séparent irrémédiablement, elle est un effort pour comprendre ce qui s'est passé et pourquoi ça s'est passé.

Chaque reconstitueur est critiquable et ceux qui se croient au dessus des autres sont les pires ...
Revenir en haut Aller en bas
david@leslufteaux.com
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 7559
Localisation : Les Damps

MessageSujet: Re: le char tigre Koenigstiger du vexin en Danger    Mer 05 Juil 2017, 08:47

«C'EST UN MONSTRE de 70 tonnes, une découverte exceptionnelle puisque sur les 450 exemplaires construits par les Allemands pendant la guerre, il n'en reste que deux exemplaires. L'un a été reconstitué au musée de Saumur, le second est ici, enterré sous la route entre Fontenay-Saint-Père et Sailly », raconte Bruno Renoult. Cet historien mantais, auteur du livre « la Tête de pont de Mantes-la bataille du Vexin » qui vient d'être honoré par le conseil général des Yvelines, a découvert, samedi, le long de la RD 913, les restes d'un char allemand Tigre royal.
Tous les éléments du Tigre royal sont là
« Depuis la sortie du livre en août 2000, j'ai reçu de nouveaux témoignages, des photos d'époque. Certains habitants racontaient que ce char numéroté 124, neutralisé par l'aviation américaine le 26 août 1944, avait été découpé en ferraille, d'autres maintenaient qu'il avait servi à reboucher le cratère de bombe et qu'il était toujours là, renversé sous la route. L'un de mes amis, François Letellier, de l'école de prospection de Chevreuse, est venu avec un détecteur de métaux spécial grande profondeur, nous avons décelé un écho énorme sous la route. C'était la preuve qu'il y avait de la ferraille dessous. » Et samedi, armé d'un tracto-pelle, l'historien a mis au jour, à trois mètres sous terre, les premiers indices : un morceau de la tourelle disloquée, un morceau de blindage de la carapace, des restes de munitions, des éléments de chenilles installés en dépannage autour de la tourelle comme sur les photos d'époque dont il dispose. Bruno Renoult estime que le char a dû être dynamité, afin de refaire la route, mais que tous ses éléments sont là. Pourtant, lundi après-midi, il a reçu l'ordre de boucher le trou situé trop près de la route pour des raisons de sécurité en attendant d'obtenir toutes les autorisations nécessaires des services concernés. Le conseil général envisage déjà de faire classer cette découverte comme cela a été fait pour le Nord-Atlas des Mureaux et d'employer les grands moyens comme l'armée pour mettre les vestiges au jour. Cela supposerait de défoncer et donc de fermer la route pendant quelques jours. « Mon but, en accord avec le maire de Fontenay-Saint-Père, Claude Delorme, serait d'élever un monument à la mémoire des deux cents soldats américains tués fin août 1944 au cours de la contre-attaque des Tigres allemands lors de cette bataille du Vexin. » Bruno Renoult recevra le 17 janvier son prix d'histoire des mains de Franck Borotra et espère obtenir des assurances. Mais il poursuit toutefois ses recherches. Le lendemain, il s'envolera pour les Etat-Unis à la recherche des identités des soldats américains tués. « J'ai pu en identifier une soixantaine sur deux cents. Et là, c'est pire que de rechercher le soldat Ryan », assure-t-il.

_________________
L'histoire ne consiste pas à cultiver le souvenir d'un passé lourd de ressentiments ou d'identités qui séparent irrémédiablement, elle est un effort pour comprendre ce qui s'est passé et pourquoi ça s'est passé.

Chaque reconstitueur est critiquable et ceux qui se croient au dessus des autres sont les pires ...
Revenir en haut Aller en bas
david@leslufteaux.com
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 7559
Localisation : Les Damps

MessageSujet: Re: le char tigre Koenigstiger du vexin en Danger    Mer 05 Juil 2017, 08:49

BRUNO RENOULT ET LE CHAR TIGRE 503 DU VEXIN
Magnifiques découvertes il y a quelques semaines par notre spécialiste et historien Bruno Renoult d'éléments de char allemand provenant du tigre 503 du chef de char Muller, détruit à Marines (95) dans le parc du château.

B.R : "La trappe du chef de char à Marines, tel qu'on l'a trouvé ou plutôt vu
en revenant à la voiture, elle était là, à 5 mètres, depuis 44....! "
Découverte de la coupole du chef de char (40 kg.) qui "traînait" depuis 67 ans au bord du chemin,
personne ne semblait l'avoir remarqué car elle ressemble à une plaque d'évacuation des eaux.... on observe des traces de peinture jaune sable et le rouge antirouille.
A gauche un bouchon grand modèle à pas de vis.

Notons que Bruno Renoult n'est pas à ses premières découverte de char tigre.
Il est également le découvreur du char tigre de Fontenay Saint Père.
Voici un extrait d'article de journal.

"Un char allemand découvert à Fontenay-Saint-Père (78).Un char Tigre a été repéré, enfoui sous une route de Fontenay-Saint-Père. Bruno Renoult, qui travaille depuis des années sur les combats de la Deuxième Guerre mondiale dans le Mantois, a débuté des fouilles avec quelques autres passionnés. Ils ont découvert sous terre des morceaux impressionnant de ce char. Ils espèrent maintenant obtenir le soutien du département pour dégager les restes, prisonniers sous la route.

Bruno Renoult, historien et auteur du livre “La tête de pont de Mantes - La bataille du Vexin”, est sur la piste des Tigres depuis plusieurs années maintenant. Ces Tigres sont les chars allemands qui ont participé, en août 1944, à la contre-attaque allemande après l’arrivée des Alliés à Mantes. Ce livre est le fruit de plusieurs années de travail, passées à discuter avec ceux qui ont vécu les combats. Il a ainsi collecté des centaines de photographies de l’époque et des mois qui ont suivi la Libération. Pourtant, malgré ce travail minutieux, quelque chose lui avait échappé. Quand son ouvrage est paru, des anciens l’ont contacté pour lui apprendre une nouvelle de taille. L’un d’eux se souvenait très bien d’un char Tigre renversé sur le bord d’une route. Il affirmait alors qu’il avait servi à combler un trou sur lequel passe aujourd’hui une route.

“Je n’y croyais pas, avoue Bruno Renoult, pour moi, il y avait certainement de la ferraille enterrée là, mais certainement pas un char complet. Après la guerre, les engins étaient ferraillés”. Dans ses documents, il retrouve la photo du char en question, renversé sur le flanc, avec un numéro peint sur le côté de la tourelle : le n°123.

Bruno Renoult n’y croit toujours pas. Mais il contacte quand même un de ses amis de l’école de la détection. Armé d’un équipement permettant de détecter les métaux à grande profondeur, François Le Pelletier retire son casque soudain et lui annonce : “il y a quelque chose d’énorme là-dessous”.

Après avoir obtenu l’autorisation du maire de la commune et de la DDE pour sonder le site, Bruno Renoult, aidé par un agriculteur qui a fourni une pelleteuse, a commencé à creuser. Sous un à deux mètres de terre, il découvre les premiers morceaux de tôles puis des pièces de plusieurs centaines de kilos. Ils retirent de la boue la moitié de la tourelle du char. Bruno Renoult aperçoit alors un bout d’une chenille qui semble se prolonger sous la route. Mais la poursuite des fouilles est stoppée pour des raisons de sécurité et la DDE ordonne de reboucher le trou. “Nous avons atteint les limites possibles de l’excavation. Il faudra maintenant d’autres moyens et certainement ouvrir la route pour sortir le reste du char” explique Bruno Renoult.

La découverte est énorme, car si le char a été visiblement dynamité avant d’être enterré, il semble que l’on puisse le reconstituer. Il ne reste que quelques exemplaires dans le monde de ce char Tigre Royal, dont un est conservé en état de marche à Saumur. Selon l’historien, au moment des combats, le char est tombé et s’est renversé dans un cratère de bombe. Puis, il aurait été poussé à l’intérieur pour dégager le passage.

Déjà le découvreur de ce char et ses amis ont commencé à le reconstituer à partir des éléments découverts. Ils espèrent aujourd’hui que le département sera sensible à cette découverte et permettra de nouvelles fouilles.Car l’ambition de Bruno Renoult est de se servir de ces vestiges pour la construction d’un mémorial à la mémoire de la centaine de soldats américains, tués dans cette partie du Vexin, lors des violents combats de la Libération. “J’ai imaginé un mur en pierre du Vexin sur lequel serait inscrit les noms des soldats morts ici, avec derrière le char reconstitué à moitié enterré dans une butte”, poursuit-il en montrant le croquis qu’il a déjà réalisé."



_________________
L'histoire ne consiste pas à cultiver le souvenir d'un passé lourd de ressentiments ou d'identités qui séparent irrémédiablement, elle est un effort pour comprendre ce qui s'est passé et pourquoi ça s'est passé.

Chaque reconstitueur est critiquable et ceux qui se croient au dessus des autres sont les pires ...
Revenir en haut Aller en bas
david@leslufteaux.com
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 7559
Localisation : Les Damps

MessageSujet: Re: le char tigre Koenigstiger du vexin en Danger    Mer 05 Juil 2017, 08:57

C'est un peu dommage car ce qu'on voit c'est que ces restaurations, bien qu'onéreuses peuvent à la fin être une sorte d'investissement puisque la valeur de ces objets, en temps qu'objet de collection, et en temps qu'attraction pour le public pour de nombreuses années est importante.
Il est vrai que la France est un pays d'histoire et que sous chaque mètre de terre on trouve des vestiges et que notre état dont les finances sont exsangues ne peut pas trop disperser l'argent public.
Quoi qu'il en soit, il ne s'agit peut être là que de restes car il est expliqué que l'objet a été dynamité, déplacé sans ménagement plusieurs fois et que cela fait 70 ans qu'il est sous terre.
Ceci dit, c'était du costaud.
Peut être qu'en effet la première étape ce serait de le sortir et de statuer selon son état de la destination possible de ce qu'il reste.
D'une façon objective, si l'état a trouvé un donateur qui accepte de faire tous les travaux à ses frais il est normal/logique que le donateur en question ai la primeur de ce qui sera sorti(même si il existe des lois sur les trésors découverts par les gens qui font de la prospection et que l'état doit avoir sa part du gâteau).


_________________
L'histoire ne consiste pas à cultiver le souvenir d'un passé lourd de ressentiments ou d'identités qui séparent irrémédiablement, elle est un effort pour comprendre ce qui s'est passé et pourquoi ça s'est passé.

Chaque reconstitueur est critiquable et ceux qui se croient au dessus des autres sont les pires ...
Revenir en haut Aller en bas
david@leslufteaux.com
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 7559
Localisation : Les Damps

MessageSujet: Re: le char tigre Koenigstiger du vexin en Danger    Jeu 06 Juil 2017, 09:31



_________________
L'histoire ne consiste pas à cultiver le souvenir d'un passé lourd de ressentiments ou d'identités qui séparent irrémédiablement, elle est un effort pour comprendre ce qui s'est passé et pourquoi ça s'est passé.

Chaque reconstitueur est critiquable et ceux qui se croient au dessus des autres sont les pires ...
Revenir en haut Aller en bas
david@leslufteaux.com
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 7559
Localisation : Les Damps

MessageSujet: Re: le char tigre Koenigstiger du vexin en Danger    Jeu 06 Juil 2017, 09:39

Si une asso est crée, je prends ma cotisation!

_________________
L'histoire ne consiste pas à cultiver le souvenir d'un passé lourd de ressentiments ou d'identités qui séparent irrémédiablement, elle est un effort pour comprendre ce qui s'est passé et pourquoi ça s'est passé.

Chaque reconstitueur est critiquable et ceux qui se croient au dessus des autres sont les pires ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le char tigre Koenigstiger du vexin en Danger    

Revenir en haut Aller en bas
 
le char tigre Koenigstiger du vexin en Danger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Lufteaux :: Le campement des Lufteaux :: L'avis des experts-
Sauter vers: